AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pas de nombre de ligne exigées!
Welcome to Kawana Waters!
Le forum a ouvert ses portes le 11 mai 2013.
Aucune prise de tête, que du fun!
Fun, fun, fun! Oh et aussi du feu!
Il y en a qui s'amuse avec le feu!
Et si toi aussi, tu rejoignais le clan des pyros?

Partagez | 
 

 The ghost of you... feat. Rosa & Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message



Invité


MessageSujet: The ghost of you... feat. Rosa & Noah   Mer 22 Mai - 17:51



The ghost of you
feat Noah & Rosa.
Cimetière


Alors qu'il faisait un tri dans ses dossiers pour retrouver un papier que lui réclamait son agent, Noah tomba sur un paquet de photos non triées. Il resta figé devant la première et ses mains s'étaient mises à trembler. Il avait tout à coup du mal à respirer. L'image qu'il avait sous les yeux le replongeait une dizaine d' années en arrière. Il lâcha le paquet de photos et ne prit même pas le temps de ranger. Il attrapa machinalement sa guitare. Il lui fallait de l'air tout de suite. Il se rua vers la porte d'entrée, chopa ses clés et sortit, claquant la porte blindée du loftet dévala les escaliers plutôt que prendre l'ascenseur.

Une fois dehors, il courut sans réfléchir, comme s'il était poursuivi. En un sens il l'était : les fantômes du passé le hantaient et aujourd'hui c'était comme s'ils avaient pu pénétrer dans le monde des vivants pour le rendre fou. Déjà à l'hôpital, lorsque son pote Callan avait été percuté par une voiture il avait eu une vision. Il s'était dit qu'il perdait encore la tête ou que le coup de poing de Blake, un mec persuadé qu'il draguait sa copine, l'avait trop sonné. En rentrant chez lui cette nuit là il avait vidé une bouteille de whisky et s'était endormi sur son canapé, comme rassuré. Et le lendemain il était passé à autre chose. Rosa s'était absentée, heureusement car il était dans un état pitoyable. En se levant il avait pensé avoir été trop perturbé par l'accident de son batteur et son passage à l'hôpital - il les détestait; il n'avait pas les idées claires.

Aujourd'hui ça allait mieux. Enfin, jusqu'aux photos. Il n'était pas le seul à avoir perdu Ivy, il ne pensait pas être le plus touché par sa mort mais il était sans doute celui qui cachait le mieux sa douleur par rapport à ce drame. Mais quand il pétait un câble, certaines de ses réactions devaient paraître surprenantes ou étranges, comme maintenant où les passants l'observaient d'un drôle d'oeil. Il devait avoir l'air d'un taré, les cheveux ébouriffés, les larmes aux yeux, le teint blafard et... les pieds nus. Vous ajoutez sa guitare et s'il n'était pas un peu connu on le prendrait pour un sdf ! Il se mordit la lèvre inférieure en se regardant dans une vitrine. La logique aurait voulu qu'il fasse demi tour mais il n'avait pas envie de se retrouver seul chez lui. Mais il n'avait pas non plus envie d'aller retrouver Rosa avec cette dégaine. Elle n'avait pas besoin de son coup de cafard. Il jeta un oeil autour de lui et vit qu'il n'était qu'à quelques minutes du cimetière. Etait ce vraiment un hasard qu'il est couru jusqu'ici ? Il y allait chaque fois qu'il touchait le fond, il avait besoin de sentir Ivy près de lui et ce semblait être la seule façon pour lui. Il continua donc sa route jusqu'au lieu de repos éternel. Il n'y avait personne, ça tombait bien.

Il marcha rapidement entre les allées, il aurait pu faire le chemin les yeux fermés, il savait exactement où était la tombe de sa soeur. Il s'arrêta devant les bras ballants, sa guitare émit une douce plainte en touchant le sol. Comme toujours la tombe était couverte de fleurs et le sourire d'Ivy sur la photo était figé pour toujours. Seulement dans l'esprit de Noah ce n'était pas toujours cette image qui subsistait. Des flash assaillaient son cerveau. Du sang, la peau blanchâtre, des mains froides. Quand l'ambulance était arrivée, il avait espéré jusqu'au bout qu'un miracle se produirait. Mais elle était morte et il s'en était tellement voulu, aujourd'hui encore. Pourtant il n'était qu'un gamin, il avait 11 ans : qu'aurait il pu faire ? Il ne parvenait pourtant pas à chasser cette culpabilité : il n'avait pas pu sauver Ivy, et aujourd'hui il était impuissant face au mal qui touchait Rosa. Il se laissa tomber à genoux et des larmes coulèrent sur ses joues.

Il resta comme ça pendant de longues minutes à se demander pourquoi il était si inutile. Et finalement, il se calma. Comme si Ivy était toujours là et l'avait rassuré. Il renifla et essuya ses larmes puis s'assit en tailleur.
« Je l'ai écrite y'a quelques temps. Mais avec tout ce qui s'est passé et puis hier, enfin tu sais... t'étais là... » Il prit sa guitare en main et se lança, sans vérifier qu'il était toujours seul. Mais bon, ce ne serait pas la première fois qu'on le surprend à chanter ici, certains même appréciaient.



FICHE CRÉÉE PAR THISH.
Revenir en haut Aller en bas



Love song


✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: The ghost of you... feat. Rosa & Noah   Mer 22 Mai - 22:14



The ghost of you
feat Noah & Rosa.



Les journées me paraissaient longue ces temps-ci mais il n’y avait rien d’étrange, depuis quelques temps j’avais l’impression de n’être que le fantôme de moi-même, la date de mon viol était passé et cette année j’avais réussi à gérer les crises d’angoisse plutôt bien, chaque année ça paraissait un peu moins difficile de continuer d’avancer. Pourtant l’après coup était difficile, surtout depuis les découvertes que j’avais fait sur la mort de Ivy, je ne m’en remettais pas. Pas une fois j’avais imaginé que sa mort avait un lien avec celui qui m’avait tout pris, cet homme dont elle était tombée amoureuse et qui m’avait détruit sans aucun scrupule. En faisant la découverte de leur liaison je m’étais rendue compte qu’il m’avait pris bien plus que ma virginité, ma dignité et mon espoir, il était la raison pour laquelle j’avais perdu ma sœur. J’avais toujours gardé l’image d’Ivy comme celle d’un ange, d’un modèle, c’était ma grande sœur et même si elle n’était plus parmi nous j’avais parfois cette impression qu’elle veillait sur nous. Depuis que j’avais retrouvé les lettres qu’elle avait adressé à cet homme mais jamais envoyé j’avais tout fait pour oublier cette sœur qui comptait tant pour moi, c’était peut-être méchant de ma part mais je lui en voulais, si elle en avait parlé ne serait-ce qu’à moi les choses aurait été différente. Pourtant on n’était pas si différente l’une de l’autre, je lui avais moi aussi écrit des lettres jamais envoyées, j’avais donné de l’importance à cet homme alors qu’il n’en méritait pas je l’avais laissé dicter ma vie pendant un certain temps. J’avais gardé toute ces informations secrètes, je ne savais pas si je devais en parler à Noah ou même à nos parents, j’avais peur de réveillé de vieux souvenirs alors qu’on tentait tous de mener nos vies comme on le pouvait. Mes parents avaient préféré fuir et je ne pouvais pas les blâmer, Kawana était certes une ville paradisiaque mais des mauvaises choses arrivent aussi chez nous. Parfois j’avais l’impression qu’ils avaient réussi à s’en sortir mieux que Noah ou moi, on était tellement jeune à l’époque, on ne réalisait pas ce qu’impliquer la mort de notre grande sœur et notre deuil n’avait pas été fait correctement. Le fait de ne jamais aborder le sujet entre nous rendait les choses encore plus pesante, Ivy était au-dessus de nous comme un fantôme qu’on ne doit pas froisse, mais ça nous aurait surement fait du bien d’en parler. Mais ça devait trop faire souffrir nos parents, perdre un enfant doit être la chose la plus horrible au monde, surtout quand cet enfant décide de s’ôter la vie comme l’avait fait ma sœur.

Je rentrais chez moi avec mes souvenirs et ma peine après un passage au journal pour régler deux trois choses pour mon prochain article. Il fallait bien que je continue de vivre, le passé ne devait pas diriger ma vie et je l’avais compris mais ce dernier semblait vouloir ressurgir constamment pour me rappeler ce que j’avais perdu. Alors que je pensais retrouver Noah à l’appartement, je retrouvais un endroit vide, au départ je ne m’inquiétais pas il était jeune et avait sa vie à faire mais sur la table du salon se trouvait une boîte. Je la reconnaissais tout de suite, c’était l’une des boîtes dans laquelle on rangeait des papiers mais aussi ou se trouvait des photos de nous enfants. J’approchais de la table lentement comme si une bombe allait exploser, la première chose que j’aperçus fut une photo de nous trois. C’était durant noël, on avait l’air si heureux tous ensemble qui aurait cru qu’il ne restait plus rien de cette époque. Aujourd’hui c’était seulement Noah et moi, on était notre famille et je ne pouvais pas imaginer le perdre un jour tellement il était important pour moi. Je comprenais alors qu’il était parti après avoir vu cette photo, j’avais souffert de la mort de ma sœur mais mon frère aussi sauf qu’il l’avait fait en silence. Jamais je ne l’avais vu faiblir devant moi, il gardait toujours la tête droite comme si il se devait de rester fort pour que je puisse me permettre d’être brisée. Je sortais alors à sa recherche, il n’y avait qu’un seul endroit où je pourrais le trouver, cet endroit que j’avais fuis, je n’avais plus mis les pieds dans ce cimetière depuis des années et je comptais encore moins y aller depuis que je savais la raison de son geste. Mais je ne pouvais pas laisser mon petit frère seul, je prenais alors ma voiture pour aller à cet endroit maudit à mes yeux. J’arrivais rapidement devant, et je restais à l’entrée sans me décider, c’était tellement difficile pour moi de voir toutes ces tombes les unes à côté des autres, ce souvenir de gens qu’on a aimé mais qu’on ne reverra plus jamais. Mais j’entrais à l’intérieur, la dernière fois que j’étais venue c’était avant mon départ de Kawana pour Brisbane, mes parents avaient tenu à ce qu’on se rende sur la tombe de ma sœur pour être une dernière fois tous ensemble en quelque sorte. Pas très joyeux comme fête de départ, me rappeler que je vais vivre la vie que ma sœur n’aura jamais la chance de connaître mais passons. Je savais pourtant à quel endroit elle était, cet emplacement était comme gravé dans ma mémoire et je retrouvais Noah avec sa guitare à la main en train de chanter.

Je m’approchais de lui doucement et silencieusement, je le laissais vivre ce moment de communion, j’étais tellement mal à l’aise de me retrouver là surtout en sachant pourquoi elle s’était suicidée alors que mon frère était toujours dans l’ignorance. Mais comment lui parler de cet homme sans ensuite enchainer sur l’histoire de mon viol, personne ne pourrait comprendre pourquoi je suis en colère contre ma sœur décédée surtout pas Noah. Je m’asseyais à côté de lui, je n’osais même pas parler de peur que mes émotions prennent le dessus, je regardais autour de moi l’endroit désert pour le moment. « Elle aurait adoré cette chanson … Elle aimait tous ce que tu faisais de toute façon. » Je souriais légèrement, la relation de Ivy et Noah avait toujours été spéciale, elle était l’aîné et lui le cadet et même si parfois ils se détestaient à la fin ils se réconciliaient toujours et moi je restais au milieu sans rien dire les laissant se chamailler tant qu’ils me laissaient tranquille. Ivy était toujours là pour nous féliciter et nous dire à quel point on était géniaux, elle disait à Noah qu’il ferait un super musicien et chanteur s’il continuait à travailler son talent. Et moi elle me parlait de mon écriture, du fait que je pourrais être un grand écrivain qui fait voyager des milliers de gens dans son imagination. Elle avait ce truc qui vous poussez toujours plus haut et plus loin, elle croyait en nous et en tout le monde d’ailleurs, elle ne voyait que le bon chez les gens. « Qu’est-ce que tu fais ici ? Que s’est-il passé ? » Pour moi il fallait forcément qu’il se passe quelque chose pour qu’on vienne ici, je ne passais jamais pas là pour une bonne raison. Entretenir ce souvenir douloureux était trop pénible pour moi, je savais que venir ici ne m’aiderait pas à avancer et je ne voulais pas que Noah reste bloquer dans cette peine. Ca faisait maintenant des années qu’elle était partie et il était temps d’avancé et d’évoluer, même si l’ignorance des causes de son décès ne devait pas aider Noah à passer à autre chose. J’aurais aimé pouvoir lui parler mais je n’y arrivais pas, j’étais bloquée.







FICHE CRÉÉE PAR THISH.

____________________________________________________



We clawed,
we chained,
our hearts in vain

We kissed,
I fell under
your spell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: The ghost of you... feat. Rosa & Noah   Mar 28 Mai - 21:11



The ghost of you
feat Noah & Rosa.
Cimetière


Perdre un être cher était sans doute l'épreuve la plus difficile que l'on puisse avoir dans une vie. Les parents Thompson ne s'en étaient jamais remis bien qu'ils aient essayé, au détriment de leurs enfants restant. Rosa et Noah pansaient leurs blessures en silence et l'ombre de la soeur suicidée continuait de planer au dessus d'eux. Peut être qu'ils n'auraient jamais dû revenir dans cette ville, qui pouvait réellement le savoir ?

Plongé dans sa chanson, ses pensées et ses souvenirs, Noah n'entendit pas qu'on l'approchait. Lorsqu'il termina sa chanson, à la limite des sanglots dans la voix, il soupira en fermant les yeux. Encore quelques instants à s'accrocher à l'image d'Ivy souriante avant de revenir à l'insoutenable réalité. Quelqu'un s'assit alors à côté de lui et il sursauta. Il était trop dans sa bulle, ne s'y attendait pas. Il se tourna vers la personne et réalisa que c'était Rosa. Que faisait elle ici ? Depuis combien de temps était elle là ? La réponse arriva presqu'aussitôt : elle avait entendu sa chanson. Ivy l'aurait aimé. Il sourit tristement. Leur grande soeur l'encourageait toujours, elle adorait son côté créatif. Alors oui, elle aurait sans doute aimé cette chanson mais est ce que ça le consolait ? Difficile à dire... Non en fait. Il aurait aimé qu'elle soit là tout simplement. Il aurait donné n'importe quoi pour ça mais rien ne permettait de remonter le temps.
Rosa lui demanda ce qu'il faisait là et ce qu'il s'était passé. L'espace d'un instant il ne su quoi répondre, il ne voulait pas lui faire de peine en lui parlant de ses crises d'angoisses. Puis il réalisa qu'elle avait dû remarquer son oeil au beurre noir. « Oh ? ça ! » Il porta la main à mon zygomatique avant de chasser quelque chose d'invisible dans rien. « C'est rien. Un abruti a cru que je faisais un plan à sa copine et il était plutôt imbibé...» Il lui sourit pour tenter de la rassurer. «Et toi ? Tout va bien ? » Il chercha dans son regard ou son attitude si quelque chose clochait. Lui était il arrivé quelque chose pour qu'elle vienne ici ? Peut être qu'elle avait le blues comme lui ? Force était de croire que jamais ils ne pourraient vraiment faire le deuil de leur soeur partie trop tôt. Noah avait tellement envie d'en parler avec Rosa mais comment ? Et comment faire pour qu'elle n'en soit pas encore plus blessée ? Instinctivement il posa sa main sur la sienne et la serra.



FICHE CRÉÉE PAR THISH.


HJ : désolée pour le délai, j'étais pas dans mon assiette :/
Revenir en haut Aller en bas



Love song


✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: The ghost of you... feat. Rosa & Noah   Mer 29 Mai - 11:35



The ghost of you
feat Noah & Rosa.



Venir dans cet endroit faisait remonter des souvenirs que j’aurais préféré oublier, la perte d’Ivy avait détruit notre famille, au départ on ne s’était pas rendu compte mais en la perdant on avait perdu toute chance de former une grande famille heureuse. Chacun vivait de son côté, gardant ses secrets profondément au fond de lui pour que personne ne les découvre, en réalité mon frère et moi avions nos secrets, oui je sais chacun doit avoir son intimité dans une famille mais là c’était surtout devenu des sujets tabous. Puis on n’avait jamais voulu inquiéter nos parents après ce qui était arrivé alors on se taisait juste, subissant des tournants auxquels on n’était pas prêt à nos âges. Je dois avouer que ma proposition d’habiter en colocation avec Noah était aussi là pour qu’on ne s’éloigne pas totalement l’un de l’autre, la vie passait à une allure folle et je ne voulais pas avoir manquer d’attention envers lui simplement parce que j’étais trop absorbée par ma propre vie. On avait tenté d’être proche, enfin surtout lui mais après ce qui m’était arrivée c’était impossible, je m’étais enfermée dans un secret duquel je ne pouvais plus sortir sans risquer de perdre tout ce que j’avais. Etre dans ce cimetière et devant la tombe d’Ivy ne faisait que raviver ces mauvais souvenirs, elle était liée à ce qui m’était arrivée d’une manière ou d’une autre. Je regardais Noah qui lui ne savait rien et au fond je ne savais pas ce qui était le mieux, savoir ou pas. J’avais pu avancer sans savoir mais Noah semblait bloquer, il n’arrivait pas à aller de l’avant la preuve avec ses chansons, ses visites au cimetière, le fait qu’une simple photo le fasse fuir jusqu’ici. Mais lui dire la vérité risquait d’empirer les choses peut-être et je ne voulais pas être celle qui serait à l’origine de son malheur, j’étais le cul entre deux chaises avec aucune sortie meilleure que l’autre. Je le regardais, il avait tout pour lui et pourtant ce drame l’avait frappé encore plus que moi, il était si jeune, il n’aurait jamais dû connaître la mort d’une sœur, malheureusement elle avait décidé que c’était la fin pour elle nous laissant seul et paumé dans ce monde de brute. La preuve avec l’œil au beurre noir de mon frère, il avait le don pour se mettre dans de mauvaise situation, ça devait être de famille il faut croire, je me voyais mal lui faire la leçon alors que j’avais été à l’origine de beaucoup de bagarre masculine. « Oui oui ça va, je suis arrivée au loft et j’ai vu les photos sorties alors je me doutais que tu étais venue ici. Je ne voulais pas te laisser seul c’est tout. » Je regardais autour de moi, l’ambiance des cimetières n’étaient pas vraiment mon truc, je n’aimais pas cet endroit depuis que j’avais dû enterrer l’une des personnes qui comptait le plus pour moi. Mais revenir ici après tout ce que j’avais découvert, toute la vie que j’avais réussi à avoir c’était d’autant plus difficile, je me demandais souvent si Ivy aurait eu une vie comme la mienne si elle ne s’était pas ôtée la vie. « Je déteste venir ici … » Noah m’avait pris la main pour la serrait, je me sentais un peu mieux on était la ensemble et je ne voulais pas qu’il pense que j’étais comme papa et maman, complètement fermer au sujet de notre sœur. Mais je ne savais même pas si j’étais prête à en parler moi, c’était difficile et puis je ne l’avais jamais fait, par exemple Amy ma meilleure amie savait ce qui s’était passé et pourtant je ne lui parlais pas trop de ça, comme si je faisais un blocage. En même temps il y avait pleins d’autres sujets beaucoup plus gai à aborder que la mort de sa sœur. « Tu sais que tu peux m’en parler … Je ne veux pas que tu penses que c’est un sujet tabou ou quoi vu que les parents n’ont jamais voulu en parler avec nous. Je peux comprendre que tu es besoin d’en parler à quelqu’un qui peut comprendre. » Je lui souriais, ce genre de sourire maternelle que j’avais toujours eu envers mon petit frère, j’avais essayé de le protéger du mieux que je pouvais et pourtant il avait eu sa part de malheur comme tout le monde. Puis en parler avec moi serait surement mieux que d’en parler à quelqu’un qui n’avait pas connu Ivy, qui ne pouvait pas vraiment saisir ce qu’on avait perdu ce jour-là. Elle était comme le cœur de la famille et sans elle et bien on a tous préféré se renfermer dans nos vies, les souvenirs étant trop douloureux pour nous.







FICHE CRÉÉE PAR THISH.



HJ : Pas de soucis t'inquiète, t'es pas obligé de me répondre 5 minutes après que j'ai posté hein :P

____________________________________________________



We clawed,
we chained,
our hearts in vain

We kissed,
I fell under
your spell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: The ghost of you... feat. Rosa & Noah   Mer 5 Juin - 12:11



The ghost of you
feat Noah & Rosa.
Cimetière


L’ignorance est certainement le pire des maux. Quand on ne sait pas, on s’imagine tellement de choses que ça finit par nous rendre dingue. Noah ne savait pas ce qui était arrivé à ses deux sœurs alors il s’était fait des milliers de films. Pour Rosa il avait une idée plutôt arrêtée mais il pouvait très bien être à côté de la plaque. Pour Ivy, il n’en avait aucune. Ca l’empêchait de passer autre chose, il continuait à se triturer les méninges… Après, comme c’était un artiste, ça ne choquait personne. Ils avaient la réputation d'être torturés, sensibles; que ça les inspirait. Pas faux quand on y pense bien, mais bon...

Quand elle lui demanda s’il allait bien il pensait qu’elle parlait de son œil abimé. Mais elle avait vu les photos qu’il avait laissées en plan donc elle était venue ici pour qu’il ne soit pas seul. Il sourit tristement avant que Rosa ne se mette à regarder ailleurs, comme pour s’évader de ce lieuoù elle ne semblait pas se sentir à son aise. Elle lâcha qu’elle détestait venir ici. Lui s’y sentait apaisé. Etrange que les sentiments soient diamétralement opposés ? La plupart des gens pensaient comme Rosa : les cimetières étaient juste signe de mort. Pour Noah, de paix. Enfin bref.

Il avait serré la main de sa sœur, un contact rassurant et agréable. Comme quand ils étaient petits. Il était heureux de la savoir auprès de lui malgré tout ce temps et les épreuves. Elle se tourna vers lui et il resta bouche bée en l’entendant parler. Il ne s’y attendait pas en fait. Elle avait un sourire presque maternel sur les lèvres, encore une fois : comme quand ils étaient petits. « Je... Je ne sais pas trop ce qu’on pourrait dire… Je ne comprends pas pourquoi, personne ne comprends. » Il était à mille lieues de penser que sa sœur avait la clé du mystère. « Et puis… » Il prit une grande inspiration, serrant un peu plus la main de sa sœur. « Il y a toi aussi. Et toi, t’es encore là. Rosa… tu peux me parler. Je peux entendre. Quand tu voudras.» Elle aussi pouvait compter sur lui. Il sera toujours une oreille attentive, une épaule sur laquelle pleurer si besoin. Ils étaient frère et sœur, il ne pouvait pas y avoir de lien plus fort que celui là. Bon, si, un enfant sans doute mais ça ne lui effleurait pas l’esprit, surtout quand on voyait sa relation avec ses parents. Le lien avait été brisé à la mort d’Ivy alors qu’ils avaient encore deux enfants. Il soupira. Est ce que c'était le bon moment de toute façon pour parler de tout ça ? Il le faudrait, un jour, ils avaient beaucoup à se révéler.
Il déposa un baiser sur la main de sa soeur. A moins qu'elle soit vraiment dans le moove pour discuter, ils feraient peut être mieux d'aller ailleurs. Se prendre un petit déjeuner quelque part par exemple. Ou à la maison car il était pieds nus.



FICHE CRÉÉE PAR THISH.


HJ: je te laisse voir si on fait durer suspense ou pas ^^
Revenir en haut Aller en bas



Love song


✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: The ghost of you... feat. Rosa & Noah   Ven 14 Juin - 18:17



The ghost of you
feat Noah & Rosa.



Les choses vont tellement vite de nos jours, on a tous ce qu’on désire presque instantanément, on veut tout, tout de suite et pourtant la vraie vie ce n’est pas ainsi. Se serait tellement plus simple et beaucoup moins prise de tête il faut l’admettre car si je pouvais faire ce que je veux je ne serais pas dans ce cimetière devant la tombe de ma grande sœur. La mort est une chose terrible, on se doit d’y faire face car il faut l’admettre ça nous arrivera à tous. Notre vie est comme un film avec un début et une fin, simplement on espère toujours que la fin sera dans un long moment. J’avais tenté d’affronter la mort de ma sœur du mieux possible, pour nos parents, pour Noah, j’étais restée forte alors que je n’étais qu’une enfant à cette époque. Mais ça m’a fait grandir, j’ai réalisé que tout était éphémère, alors j’ai continué à garder la tête haute, à ne pas trop pleurer, à ne pas me plaindre simplement pour prendre sur mon dos le fardeau que mes parents portaient. Mais ce n’était pas mon rôle, je m’en rends compte aujourd’hui pourtant Noah et moi on avait tout fait pour ne pas être une charge en plus et on s’est surement oublié dans ce processus, on a oublié de vivre et d’avancer. Noah encore plus que moi n’arrivait pas à faire ce qu’on appelle le deuil, enfin pas totalement, même si il ne m’en parlait pas je pouvais le sentir. Il ne savait rien de ce qui avait pu nous arriver à cause de cet affreux individu qui s’était attaqué en quelque sorte à notre famille, Ivy était décédée par sa faute car il se fichait bien d’elle. Puis moi, que dire de plus, il m’a tout pris et il continue encore à gâcher ma vie et surtout mes nuits. Je subissais parfois des terreurs nocturnes, ça dépendait de ma journée, mon humeur et puis avec le temps c’était plus facile à gérer même si chaque cauchemar agissait comme un rappel sur mon cerveau. Un rappel que c’est arrivé et que je l’ai peut-être trop caché, j’aurais certainement eu besoin d’aide mais ça aurait été un poids de plus pour notre famille, voilà tous le problème. J’avais gardé ce secret pour ne pas être source d’inquiétude, pour ne pas faire souffrir ma famille encore plus, je ne suis pas certaine que ça ait fonctionné je dois l’admettre mais à l’époque c’était la seule solution que j’avais, puis maintenant il y a presque prescription alors pourquoi remuer de vieux démons inutilement. J’écoutais Noah, je restais bouche-bée face à ce qu’il me disait, enfin sous-entendait plutôt. Sa peine face à l’incompréhension de ce suicide, moi je comprenais enfin je ne sais pas si c’était de la compréhension mais je savais pourquoi elle avait fait ça, mais était-ce une bonne idée de lui raconter, de lui dire que la raison de son malheur et du malheur de sa famille était dû à une personne sans cœur. Puis il me disait que je pouvais lui parler, est-ce que je le pouvais réellement ? C’était du passé maintenant. « Ca appartient au passé tout ça. » Je baissais les yeux, incapable de pouvoir l’affronter sans ressentir cette culpabilité de savoir et ne pas partager ces informations. « Si tu avais la possibilité de savoir pourquoi tu es certains que tu le voudrais ? Ca risquerait de te faire encore plus de mal ou de te replonger dans cette souffrance … C’est vraiment ce que tu veux ? » Je fixais mes mains sans savoir quoi faire, peut-être que ce serait plus simple de lui dire, je n’avais même pas forcément besoin de lui dire de qui il s’agissait. Je pouvais dire qu’elle n’avait jamais nommé son nom. Je pouvais simplement lui dire qu’elle m’avait parlé d’un homme un jour, avec qui elle était et qui était légèrement plus vieux mais qu’il l’a rendu malheureuse en n’assumant pas leur relation. Je n’avais pas forcément besoin de parler du journal que j’avais trouvé mais alors je continuerais dans les mensonges et les non-dits. Je serais comme nos parents, je voulais jouer les ignorantes pour faciliter ce choix qu’elle avait fait mais au fond ça ne fonctionnait pas d’ignorer tout ça car le mal était fait et rien ne pourrais nous la ramener qu’on sache le pourquoi du comment ou non.



FICHE CRÉÉE PAR THISH.

HJ : Vraiment désolé pour le long retard j'ai eu quelques soucis et pas le temps du coup.

____________________________________________________



We clawed,
we chained,
our hearts in vain

We kissed,
I fell under
your spell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: The ghost of you... feat. Rosa & Noah   Mer 26 Juin - 21:56



The ghost of you
feat Noah & Rosa.
Cimetière


Noah ne savait pas ce qu'il trouvait le plus dur dans la mort. Les souvenirs passés ou ceux que l'on n'aurait jamais. Il y avait tellement de choses qu'il aurait aimé vivre avec sa soeur... Heureusement il lui restait Rosa. Même si la perte d'Ivy les avait empêché tous deux de vivre normalement. Même s'ils s'étaient éloignés quelques temps. Aujourd'hui ils vivaient ensemble et en cet instant elle était à ses côtés. Elle avait su où le trouver. Finalement, ils ne s'étaient peut être pas tant perdus que ça, ils restaient liés. C'est pourquoi il voulait qu'elle sache qu'il était là pour elle, qu'il pouvait l'écouter si elle avait besoin de parler. Mais elle lui dit que ça appartenait au passé. Elle baissa les yeux et il sentit encore plus qu'elle lui cachait quelque chose. Il aurait pu le parier. Elle lui demanda soudain s'il était cerain de vouloir tout savoir, s'il n'avait pas peur que ça le blesse encore plus. Il la regarda fixer ses mains et ne répondit pas de suite. Rosa parlait elle d'elle ou d'Ivy ? Ou des deux ?

Maintenant qu'il était à deux doigts de lever le voile sur les secrets de ses soeurs, il n'était plus tout à fait sûr d'être prêt. Il n'avait pas peur pour lui, il encaisserait. Bien ou mal, ça ne pourrait pas être pire que pendant son adolescence où il avait complètement pété les plombs. Ca ne serait pas pire parce qu'il n'était plus seul : sa soeur était là. Mais elle, supporterait elle qu'il sache ? Tout ça était d'un compliqué... Il se racla la gorge et posa fébrilement une main sur celles de Rosa. « Je ne sais pas ce qui est pire... Toi, tu aurais préféré ne pas savoir s'il métait arrivé quelque chose ? » Sans attendre la réponse il enchaina, la voix légèrement tremblante. « Et... erm... si tu ne veux pas me dire ce qu'il t'ai arrivé, je peux comprendre. Je... veux juste que tu saches que... je serais toujours là si tu as besoin. Je ne suis plus un enfant, tu sais. Je peux encaisser. Mais je ne veux pas te forcer. » Il voulait qu'elle comprenne qu'il pouvait l'épauler, c'était son rôle aussi.
En fait ils cherchaient tant à se protéger mutuellement qu'ils s'emmuraient dans leurs secrets. Mais après une bonne claque, ce serait sans doute plus facile de vivre en s'étant confié. Ce serait un poids en moins, un fardeau à ne plus porter chacun de son côté et dont ils pourraient finir par se débarrasser.
 



FICHE CRÉÉE PAR THISH.


HJ: pas de problème, je suis dans le même cas d'où mon activité réduite :/
Revenir en haut Aller en bas



Love song


✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: The ghost of you... feat. Rosa & Noah   Sam 6 Juil - 14:17



The ghost of you
feat Noah & Rosa.






Mon frère paraissait parfois trop adulte pour son âge, il était tellement mature et c’était probablement dû à ce passé qu’on trainait. La perte d’un enfant dans une famille est surement ce qu’il peut arriver de pire surtout quand c’est inattendu comme pour Ivy. Les noëls ne sont plus jamais les mêmes, les anniversaires non plus et tout devient beaucoup plus difficile quand il s’agit de célébrer quelque chose, bien sûr avec le temps on réapprend à rire, à sourire même si au début on culpabilise de ne pas continuer à penser à la personne qu’on a perdu à chaque seconde. Mais au fond c’est la vie, on ne peut pas vivre constamment dans le passé même si on le souhaiterait parfois. Dans tous les cas le sort semblait s’être acharné sur notre famille, comme si on n’avait pas subi assez, les choses étaient allées de pire en pire. Me retrouvais là sur cette tombe était beaucoup trop difficile au vu des derniers évènements mais j’essayais de tenir bon pour mon petit frère, il ne devait pas se sentir responsable de tout ce qui était arrivé car ce n’était pas sa faute. « Je voudrais savoir si il t’était arrivé quelque chose c’est certains mais si on garde des secrets ce n’est pas pour rien Noah. On cherche tous à se protéger en dissimulant ce qui nous fait honte ou ce qui nous rend vulnérable. » Je n’osais même plus le regarder dans les yeux, il avait toujours senti que je cachais quelque chose mais je ne pensais pas qu’il y pensait encore aujourd’hui. Je n’avais jamais pu parler de mon viol à personne, c’était trop difficile et puis maintenant ça faisait presque dix ans que je cachais ça à tout le monde ça ne servirait à rien d’en parler. Remuer le passé ne faisait qu’aggraver les choses, la preuve avec ce que j’avais découvert sur ma sœur. Je me sentais tellement mal, je me sentais faible à chaque fois que je repensais à cette nuit ou cet homme m’avait tout enlevé, cette faiblesse me rappelait le fait que je n’avais pas réussi à le repousser. Je m’étais blâmée de toutes les façons possibles et inimaginables après cette nuit, je pensais que c’était peut-être ma faute ou alors que ce n’était pas ce que je pensais. J’étais si jeune et naïve, je me rappelais de chaque mouvement, de chaque parole et surtout de tous ses sentiments que j’avais ressenti en si peu de temps. Un mélange de haine, de peur, de dégout, … Tellement de sentiment qu’une jeune fille ne devrait jamais ressentir et pourtant j’avais trainé ce fardeau et la seule chose qui me restait avait été mes yeux pour pleurer. Des images de cette nuit défilèrent brièvement et je fermais les yeux pour essayer de chasser tout ça de mon esprit, c’était une torture perpétuelle ces derniers temps. Je relevais mes yeux vers la main de Noah sur moi, il était toujours là ce petit bout de chou que j’avais vu grandir au fil du temps. « Je sais pourquoi Ivy a fait ça. » Ces paroles sortirent dans un souffle à peine audible mais Noah avait surement très bien entendu, peut-être que lui révéler ça lui ferait oublier mes propres secrets. « C’est à cause d’un homme dont elle était tombée amoureuse mais il l’a quitté et elle n’a pas supporté. » J’avais fait la version courte car la plus longue risquait de mettre en danger mes propres démons qui me déchiraient déjà bien assez, il voudrait surement savoir qui était cet homme et peut-être devrais-je mentir, j’en avais déjà trop dit, c’était peut-être une erreur mais il avait le droit de savoir, notre famille avait bien assez souffert et peut-être que savoir le pourquoi apaiserait légèrement la douleur de Noah et lui permettrait de faire vraiment son deuil.



FICHE CRÉÉE PAR THISH.


____________________________________________________



We clawed,
we chained,
our hearts in vain

We kissed,
I fell under
your spell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The ghost of you... feat. Rosa & Noah   

Revenir en haut Aller en bas
 

The ghost of you... feat. Rosa & Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille des Meilleurs Amis [feat Elisabeth & Noah]
» Rosa
» Yannick Noah
» GHOST ISLAND
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Viens avec nous au pays des kangourous
 :: memories of you :: Archive: RPS inachevés
-