AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pas de nombre de ligne exigées!
Welcome to Kawana Waters!
Le forum a ouvert ses portes le 11 mai 2013.
Aucune prise de tête, que du fun!
Fun, fun, fun! Oh et aussi du feu!
Il y en a qui s'amuse avec le feu!
Et si toi aussi, tu rejoignais le clan des pyros?

Partagez | 
 

 Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message



Invité


MessageSujet: Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé   Dim 2 Juin - 9:41




Avygail Lyra Brent-Hewitt
feat teresa palmer.

« Votre citation, ici. »

    Nom : Brent-Hewitt.
    Prénom : Avigail Lyaa.
    Date de naissance : le quatre juillet 1987, ce qui lui fait bientôt vingt-six ans.
    Nationalité : Australienne.
    Lieu de naissance : Kawana Waters
    Statut civil: Célibataire.
    Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
    Classe sociale : aisée
    Emplois ou études : Traductrice / Interprète
    Chanson favorite : zoe jane de staind
    groupe : koala.




les clowns, mais c'est quoi ce délire des hommes avec une perruque moches, un maquillage raté et des pieds géants ? Comment les enfants font-ils pour en rire ? Moi je ne peux pas, au contraire j'en ai même une peur bleu. Tout ça à cause d'un film. Je zappais, je n'avais pas plus de sept ans, et je suis tombée sur un film avec des clowns.. Qui chassaient les enfants avec une tronçonneuse ou je ne sais plus quoi. C'était le film "Ça, il est de retour". Ça m'a traumatisé, maintenant, un clown me donne envie de courir à toutes jambes. ~ les sucreries, c'est tellement bon, comment pouvoir résister a des petites billes de sucres colorés, ses pâtisseries délicieuses, des barbes à papa bouffantes ? J'adore tout ce qui est sucré et je l'avoue, c'est mon pêché mignon. Souvent je me suis faite engueuler par maman parce que je mangeais bien trop de sucre mais, je recommençais peu de temps après. Pour ça, c'est toujours le cas aujourd'hui. ~ les peluches, j'en fais collection. En fin, je ne l'ai pas vraiment voulut c'est juste que j'ai des tonnes de peluches qu'on m'a offert et qui repose sagement sur mon lit jusqu'à mon retour. De mon doudou de naissance à la dernière peluche gagnée à la fête foraine, je garde toutes mes boules toutes douces sur mon lit et je les câline quand rien ne va et que le moral est absent. A la mort de maman, mes peluches ont été d'un grand soutient. ~ la photographie, depuis que maman m'a offert mon premier appareil photo pour un projet de l'école, je suis devenue une véritable fan. Pendant des jours je prenais tout et n'importe quoi en photo, la plupart du temps c'était ma sœur ou mes parents. Ainsi, j'ai des souvenirs merveilleux en image du temps ou papa souriait encore en me rabâchant d'aller faire mes devoirs à la place. Aujourd'hui encore, la photo c'est toute ma vie en image, les bons comme les mauvais moment. ~ la musique, y'a rien de mieux dans la vie, sauf le chocolat. La musique, ça détresse, ça change votre humeur, ça vous fait rire ou pleurer. J'adore la musique et c'est pourquoi j'en joue depuis que je suis petite. Je joue la guitare et de la batterie. Au début, mes parents voulaient que je joue du piano ou du violon, un truc bien "cucul" quoi, mais moi je me suis battue et j'ai finalement eu ma guitare et ma batterie ainsi que quelques cours qui vont avec. La classe quand même. En plus de cela, il parait que ma voix est agréable, alors parfois, je m'éclate à la guitare tout en chantant. Parfois seulement. ~ fleur-bleue, tout comme ma grande sœur, je suis assez populaire auprès des hommes mais je suis beaucoup plus timide et réservée que mon ainée. De ce fait, je n'ai pas eu énormément de relations amoureuses et chacune d'elles m'ont marqué, en bien où en mal. Toujours sensible aux charmes masculins, je craque facilement sans pour autant finir dans le lit du premier venue. Mais je suis une grande romantique donc quelques attentions délicates à mon égard et je craque. Il faudrait que je change ça mais bon, après tout, y'a rien de mal de vouloir être courtisée comme une princesse. ~ œuvres caritatives, comme mon père, je participe bien souvent aux œuvres caritatives mais, comme tout, je fais une sélection. Je favorise les œuvres aidant les enfants et l'être humain en général telle que Médecins sans frontière, les associations luttant contre les maladies graves et aidant leur patients. Je le fais en compagnie de mon père, je l'aide et puis, maman le faisait avec lui alors depuis sa mort, je tente de faire aussi bonne figure qu'elle. Ce n'est pas très difficile puisque j'adore vraiment aider les gens et si je dois profiter de mon statut de fille de pdg pour ça, alors je le fais un peu. ~ de bons conseils, bien souvent j'en donne sans vraiment le savoir. Je suis une fille loyale et fidèle a ses convictions alors parfois, quand une amie me raconte son soucis, je ne peux m'empêcher de la conseiller et il s'avère que mes conseils sont la plupart du temps bon et qu'ils aident vraiment. Mes amis, ma famille, c'est très important pour moi et je déteste les voir mal où en mauvaise posture alors je les aide autant que possible sans pour autant juger leurs actes. ~ allergies, j'ai vraiment pas de chance, mais je suis allergique à pas mal de truc, ce qui est chiant quand je mange en extérieur ou chez un ami. Je dois toujours vérifier la contenue de mon repas. Je suis allergique : aux tomates, aux mûres, aux framboises, aux coquillages, aux bananes et au café... Bon pour ce dernier point c'est juste que j'en ai horreur, alors pour être sur de ne pas en avoir, je dis que je suis allergique. ~ tatouages, j'en ai deux. Le premier a été fait quand j'avais seize ans, c'est trois petites étoiles. Il se trouve à l'avant-bras gauche. Le second, c'est un papillon sur une fleur, il n'est pas très grand et se trouve au niveau de l'aine. Il est ressent, je l'ai fait il y a trois mois.

Elle avait beau être une fille posée et calme, il lui arrivait souvent de fréquenter quelques soirées, surtout si sa sœur y était. Ce soir là, elle a enfilé une tunique blanche au dessus de son bikini et une paire d’escarpins. Nous sommes en plein juillet, la chaleur est pesante malgré qu’il soit plus de vingt-trois heures. La fête bat son plein, les jeunes s’éclatent, boivent et fument mais Avygail reste avec ses amies. Elles boivent mais ne fument pas. Les garçons ne cessent de venir les accoster mais elle les ignore pour la plupart. Elle continue de boire, une vodka, puis deux, puis trois jusqu’au point de ne plus savoir combien elle a de doigt. Elle finit par aller danser, rare pour ce groupe de voir la petite blonde se trémousser mais l’alcool agie bien. Alors qu’elle aperçoit un beau garçon dans le salon, alors qu’elle est près de la piscine, elle finit par quitter ses amies pour aller le voir. Malheureusement, elle devrait apprendre à bien regarder puisqu’elle n’a pas remarqué que la baie vitrée était fermée. Et paf, la tête la première, elle rebondit pour finir au sol. Mal aux fesses, elle se redresse sous les taquineries pour finalement rejoindre ses amies mais, les talons de quinze centimètres et l’alcool ne font pas bon ménage, elle trébuche et finit dans la piscine. Heureusement, elle est encore capable de nager. Première soirée où elle boit autant, et la dernière aussi.



Prenez votre ordinateur ou votre ipod et écoutez vos musiques en mode aléatoire, la première chanson sur laquelle vous tomberez, correspondra à l'opening credit de votre vie, continuer au fur et à mesure, jusqu’à arriver à end credit.
Opening credit: A quoi tu penses by 1789 les amants de la bastille
Waking up: hohey by Smiling Pata OST
First day at school: love yourself by KAT-TUN
Falling in love: tomber dans ses yeux by 1789
Fight song: star rider by KAT-TUN
Prom: hell no by KAT-TUN
Life: tomorrow's way by YUI
Mental breakdown: missing you by ft. island
Driving far away: zero territory by smiling pasta ost
Flashback: the story has not ending yet by ikemen desu ne ost
Wedding: monster by bigbang
Birth of child: deep inside the heart by ikemen desu ne ost
Final battle: right now by psy
Death scene: sur ma peau by 1789
Funeral song: era by era
End credit: before we part by ikemen desu ne ost



Je m'appelle hyeri et j'ai 24 ans. J'ai connu le forum grâce à pub rpg design et je le trouve joli. Ma fréquence de connexion est de 4 sur sept en rp et de 6 sur sept pour mon activité. Je viens de france. J'ai pris teresa palmer comme célébrité et le mot de passe est Ok by Léo.

FICHE CRÉÉE PAR THISH.




Dernière édition par Avygail L. Brent-Hewitt le Dim 2 Juin - 16:03, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé   Dim 2 Juin - 9:41




it's my life !
« une petite citation »
Le tout premier vélo. C’est toujours plein de joie pour un enfant surtout quand les parents sont là pour veiller à ce que tout ce passe bien. Elle n’a pas plus de quatre ans quand finalement la petite famille Brent-Hewitt organise un pique nique au soleil, emmenant avec eux les vélos des deux petites filles. L’ainée sait déjà en faire mais la cadette n’a pas encore quitter les deux petites roues qui maintienne le vélo en équilibre. « Allé papa, retire les retires les » Fait la petite brune, toute excitée de tester et faire comme sa grande sœur. Positionner sur une couverture sous un arbre, Rebecca, la maman, regarde son mari s’occuper de la petite dernière alors que l’ainée s’amuse à taquiner sa sœur. « T’es un bébé t’y arrivera pas héhé » Un tirage de langue en simple réponse, la petite de quatre ans finit par grimper sur son vélo, aidé par son père qui continue de la guider jusqu’à ce qu’il l’a lâche. « J’y arrive, maman regarde, j’y arrive ! Et toc Mae ! Et toc ! » Finit-elle par répliquer, tout sourire. Elle continue ainsi mais voilà qu’elle panique quand elle voit qu’un arbre approche trop vite d’elle. Enfin c’est elle qui approche trop vite du gros arbre. « Freine Avy' ! Freine ! » Mais non, et boum, dans l’arbre, et la tête la première. Maëlys stoppe son vélo et accourt vers sa sœur tout comme les parents. La pauvre enfant était en pleure, une bosse à la tête et quelques écorchures sur les bras ainsi que les jambes. Elle n’a pas eu de chance pour une première fois sans petites roues. Mais la guérisseuse arrive, approchant de la petite pour regarder ses vilaines blessures, sortant de quoi nettoyer et penser de son sac à main –qui fait aussi sac de premier secours apparemment– puis, tout en désinfectant, la jolie voix de maman retentit « Douleur douleur envole toi et ne revient jamais ! » Prononce la jolie maman avant de souffler sur la petite blessure. Le sourire sur les lèvres, la cadette finit par se relever et, toute joyeuse, retourne sur son vélo.

La petite blonde attend sagement devant le bâtiment de l’école où elle étudie. Comme toutes les petites filles de dix ans, elle ne rentre pas chez elle toute seule et attend que sa mère viennent l’a recherché dans sa belle voiture rouge. Normalement, elle va rechercher Maë’ avant de venir la rejoindre parce que l’ainée des deux filles Brent-Hewitt finit plus tôt. Finalement, après dix minutes, c’est l’institutrice de la petite Avygail qui sort de l’établissement et qui semble bien surprise de voir que la demoiselle n’est pas encore rentrée. « Tu n’es pas encore partie ? » L’enfant relève les yeux vers son institutrice et elle hausse les épaules. « J’attends maman, elle est en retard ! » Un sourcil qui se hausse, c’est bien la première fois que madame Brent-Hewitt oublie sa fille à la sortie de l’école. Pour ne pas laisser l’enfant toute seule dehors, la maitresse d’école invite son élève à venir à l’abri du vent dans le préau et d’y attendre sa mère qui ne devrait pas tarder à arriver. C’est après plus d’une demi-heure de retard qu’une voiture se gare devant l’établissement pour venir chercher la petite. « Tata Robyn ? Bah, maman est où ? T’es en retard en plus ! » Innocente et incapable d’imaginer le pire, il faudra du courage pour la tante pour annoncer à une enfant de dix ans la mort de sa mère. Sur le moment, Avygail ne réagit pas, elle penche le minois et attend des explications. « Elle ne reviendra plus Avy. » A ces paroles, les larmes finissent par rouler sur ses joues et c’est en pleure que la tante des filles Brent-Hewitt raccompagne la cadette chez elle.

« Nous sommes rassemblés aujourd’hui dans la peine pour guider Rebecca sur le chemin de Dieu.. » Monsieur Brent-Hewitt ne montre pas sa peine, restant fort devant ses deux filles. Chacune d’un coté à lui tenir la main, Avygail tient aussi celle de Robyn. Les pauvres doivent avoir leur main écrabouillées mais aucun ne bronche. Toute de noir vêtue, Avygail ne supporte pas d’entendre un inconnu parler de chose qu’elle ne comprend pas au lieu de parler de sa mère, du fait que c’était une femme forte, douce et aimante. Complètement en larme, elle doit cependant lâcher son père pour qu’il aille dire quelques mots au sujet de sa femme. La gorge nouée, il est incapable de retenir son chagrin ce qui brise encore plus le cœur de la petite brune. Quelques minutes plus tard, elle supplie son père pour qu’elle aille aussi dire quelque chose et, contre toute attente, elle interrompt le prêtre en montant sur le pupitre prévu pour les témoignages. Les yeux rivés sur elle, elle prend son courage et elle regarde ensuite les gens dans l’église. « Le monsieur parle de plein de truc, sauf de maman, pourtant, on est là pour maman non ? C’était ma maman, et la maman de Maëlys, on l’aime très fort. Maman a toujours été là pour nous, pour nos devoirs, nous nos grosses blessures et même pour des petits bobos. Elle disait une formule magique, mettait un pansement et hop, on avait plus mal. Quand j’ai vu maman la dernière fois, j’ai prononcé la même formule mais elle n’a pas été guérie. Pourquoi ? Pourquoi maman a pas été guéri comme elle réussit à nous guérir ? » Incapable de se contenir plus longtemps, la petite brune, en larme, finit par quitter l’église en courant pour se réfugier dehors, dans le petit parc fleurie. Elle attend, son père l’a rejoint et l’a prend dans ses bras. Silencieusement, elle pleure, la tête contre le torse de son père qui la sert tendrement. Quand à Maëlys, elle garde la tête froide, de l'extérieur seulement parce qu’elle est en colère, on lui prend sa mère, on fait pleurer sa sœur, alors elle aussi, elle quitte l’église pour rejoindre sa sœur et la rassurer autant que possible. « Chuut, on est là. »

Ça fait déjà quatre ans que Rebecca est décédée et depuis son triste départ, rien ne va plus dans la famille. Alors qu'Avy est très proche de son père, Maëlys est, quand à elle, toujours en froid, toujours à se battre, à être en colère. Avygail se retrouve donc toujours entre les deux, surtout à table lors de repas de famille où le silence est roi. « Alors Avygail, ta journée s’est bien passé ? » Il tente de faire la conversation, d’apaiser les tentions et il se dit qu’en parlant à la cadette avec qu’il a de bon rapport, tout passerait bien quand il en arrivera à l’ainée de ses filles. La brunette sourit alors, acquiesçant avant de répondre sagement. « Oui, nous sommes allé voir la nouvelle serre avec le professeur de science naturelle. J’ai pu prendre des photos magnifiques, j’ai hâte de les développer. » Le sourire rayonnant elle continue de raconter sa journée dans les serres, lui contant ainsi les fleurs et les clichés qu’elle a pu réaliser avec cela. Il faut dire, depuis que sa défunte mère lui a offert un appareil photo quand elle était plus jeune, Avy ne cesse de prendre tout ce qu’elle peut en photo, ne quittant son bijou que très rarement. « Et toi Maëlys ? Comment c’est passé ta journée ? » Le sourire sur les lèvres, la rouquine supplie presque sa sœur du regard pour que celle-ci décroche un mot gentil, qu’elle répond sagement à la question mais non, elle en demande bien trop. Une fois encore, elle se retrouve entre les deux parties, ne pouvant prendre position pour l’un ou l’autre.

« Allez, prends une photo Maë ! Je suis belle hein ? » Elle est à moitié morte de rire en se regardant dans le miroir. Ce soir c’est le bal de promo, elle fête sa dernière année au lycée pour ensuite entrer à la fac pour se consacrer à sa passion, la photographie. Mais ce soir, ce n’est pas elle qui prend les clichés mais sa sœur ainée. D’années en années, elles se sont éloignés, en apparence en tout cas, parce qu’en cas de besoin Avy sait qu’elle peut compter sur le soutient de sa grande sœur. C’est naturellement sur les dernières marches des grands escaliers que Maëlys prend quelques photos de sa petite sœur devenue si grande. Vêtue d’une robe bustier violine, tombant délicatement sur ses chevilles munies d'escarpins de la même couleur. « Oui t’es belle, mais seulement ce soir. » Réplique t-elle, simplement pour la taquiner un peu parce qu’elle sait parfaitement que sa petite sœur est radieuse et très jolie. Avygail est un peu comme sa sœur durant son lycée, populaire et apprécier des garçons bien que leur caractère, leurs comportements ne sont absolument pas identique. Les quelques photos prises, Avygail récupère son appareil pour la soirée. On sonne à la porte et c’est même la grande sœur qui fait entrer le cavalier. Leur père est absent, trop occupé au boulot et ça ne ravie absolument pas Maëlys qui ne va pas se faire prier pour le lui dire. « Prends soin d’elle, ok ? » Car oui, on ne touche pas à la petite dernière, parole de grande sœur.

« Ho putain, je vais être en retard ! » Les années ont passé et bientôt Avygail fêtera ses vingt-six ans. Rien n'a vraiment changer. Son père et sa sœur ne s'entendent toujours pas bien et chacun vis sa vie. Avy a déménager souvent, jusqu'à sa promotion il y a peu. Elle est devenue traductrice pour la société de son père et gagne bien sa vie. En effet, elle parle l'anglais, le français, l'espagnol, le mandarin et le japonais. Autant dire qu'elle se mélange parfois un peu les pinceaux mais elle a réussit à obtenir un gros contrat, de ce fait, une promotion a été obtenue et elle a pu déménager pour un appartement un peu plus grand que le studio où elle vivait. Elle a même adopter un chaton qu'elle appelle Ichigo, qui veut dire fraise en japonais. Elle vit sa vie, il ne lui manque plus qu'un homme. Mais ça, on verra plus tard.


FICHE CRÉÉE PAR THISH.


Dernière édition par Avygail L. Brent-Hewitt le Dim 2 Juin - 15:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas




✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé   Dim 2 Juin - 9:45

WELCOOOOOOOOOOOOME bravo bubulle

Si tu as des questions, n'hésite pas hello
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé   Dim 2 Juin - 9:49

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas



Love song


✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé   Dim 2 Juin - 10:00

BIENVENUE Woooh Bonne chance pour ta fiche et si tu as la moindre question n'hésite pas ^^

____________________________________________________



We clawed,
we chained,
our hearts in vain

We kissed,
I fell under
your spell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé   Dim 2 Juin - 10:07

BIENVENUE! Yeahhhhh Happy

Bonne chance pour ta fiche & si tu as des questions n'hésites pas!

____________________________________________________



Now that I've found you, my heart's beating faster, we could be happy forever and after. We could be married, like Mrs and Mr, we'll have a son and we'll give him a sister. Funny one thing led to another, you came along, filled my days with colour and its been an everlasting summer, since we found each other.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://somewhere-i-belong.forumactif.org/t42-cameron-british-sex



Invité


MessageSujet: Re: Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé   Dim 2 Juin - 10:23

Merci tout le monde ♥
Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé   Dim 2 Juin - 14:38

    TERESA PALMER Yeahhhhh cameila Rosalo hot
    #SBAFF# --->[]

    Hum... Toutes mes excuses pour cette effusion de joie soudaine !^^
    Bienvenue dans tout les cas en espérant vite te retrouver en RP (a)
Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé   Dim 2 Juin - 15:19

Ha ca fait plaisir de voir l'effet qu'on fait héhé
Merciii ♥️
Revenir en haut Aller en bas






✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé   Dim 2 Juin - 16:07



Tu es validé!
« Welcome to Kawana Waters! »


Te voilà parmi nous, petit(e) aussie! Maintenant que ta fiche de présentation est terminée, il te faut à présent mettre en place la vie de ton personnage. Pour cela, le staff a mis à la disposition de ses membres tout ce qu'il faut pour s'intégrer, dans la partie "it's you, it's you, it's all for you". Surtout n'oublies pas de répertorier ton avatar dans le bottin, afin qu'il n'y ait aucun problème de doublon! Si tu as des questions nous nous ferons une joie de te répondre, alors n'hésites pas à nous harceler par mp!


FICHE CRÉÉE PAR THISH.



Woooh Bienvenue officiellement parmi nous! Woooh

____________________________________________________



Now that I've found you, my heart's beating faster, we could be happy forever and after. We could be married, like Mrs and Mr, we'll have a son and we'll give him a sister. Funny one thing led to another, you came along, filled my days with colour and its been an everlasting summer, since we found each other.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://somewhere-i-belong.forumactif.org/t42-cameron-british-sex



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Avygail ▬ bah finalement, j'en ai pas trouvé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HAITI : RENE PREVAL, TYPIQUE REPRESENTANT DU PASSE
» Ils sont tous pareils... -Libre~
» finalement sa va etre tous contre kovalev
» Finalement le calme est revenu.
» Sommes-nous finalement entré dans l'ère de la stabilité?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Viens avec nous au pays des kangourous
 :: memories of you :: Archive: présentations
-