AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pas de nombre de ligne exigées!
Welcome to Kawana Waters!
Le forum a ouvert ses portes le 11 mai 2013.
Aucune prise de tête, que du fun!
Fun, fun, fun! Oh et aussi du feu!
Il y en a qui s'amuse avec le feu!
Et si toi aussi, tu rejoignais le clan des pyros?

Partagez | 
 

 Alicia C. Cooper - La folie n'est pas un état mais un art de vivre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message



Invité


MessageSujet: Alicia C. Cooper - La folie n'est pas un état mais un art de vivre.   Mer 12 Juin - 23:39




Alicia Candice Cooper
feat Scarlett Johansson.

« La folie n’est pas un état, mais un art de vivre. »

    Nom : Cooper
    Prénoms : Alicia Candice
    Date de naissance : 20 juillet 1989
    Nationalité : Norvègienne et Anglaise
    Lieu de naissance : Oxford
    Statut civil: Célibataire
    Orientation sexuelle : Bisexuelle
    Classe sociale : Très aisée
    Emplois ou études : Étudiante en histoire
    Chanson favorite : A Little Party Never Killed Nobody – Fergie (juste pour le titre *.*)
    groupe : Dingo.




Qu’est-ce qui fait que je suis moi? C’est une excellente question, et je vais essayer d’être totalement impartial (ce qui est quasiment impossible mais bon)! Je suis fêtarde, c’est certainement ce que les gens diront le plus facilement sur moi. Qui est la fille qui a les plus grosses cernes, le moins d’heures de sommeil et les plus grosses gueules de bois le matin au cours? Je lève le doigt bien haut, ça ne peut être que moi. Incorrigible. Fille gâtée, j’ai toujours pu avoir ce que je voulais pas mal quand je le voulais. Je ne suis pas du genre à me priver et mon compte en banque est bien refourni régulièrement donc aucun besoin ni de bosser, ni de m’empêcher d’acheter quelque chose. Dépensière, un brin capricieuse, joueuse, parfois allumeuse, on peut dire que je suis une fille à papa! Qu’est-ce qu’on peut dire encore… Je pense que j’ai un bon humour, je suis spontanée et j’ai tendance à faire ce que je veux quand je veux, même si c’est vraiment pas le moment. Si on rajoute que je suis ouverte et que je n’ai absolument aucune gêne, je me fais assez vite des amis et il faut dire des ennemis aussi. Je peux être assez brute de décoffrage parfois. Quoi d’autres? Je suis pas vraiment du genre studieuse… j’adore l’histoire mais je me vois plus comme une Indiana Jones qu’un gratte-papier au fond d’une salle poussiéreuse. Voilà les traits les plus importants… tu veux en voir plus? Viens voir plus près ;)

Y’a des fois où il arrive des trucs qui font pas rire sur le coup, mais pour lesquels après on se pique des fous rires à chaque fois que ça revient sur le tapis. En première d’université à Londres, j’ai vu une petite annonce assez sympa dans le journal, il cherchait des figurants, des acteurs et des actrices pour une petite production. J’ai déchiré l’adresse dans le journal et puis j’ai été parlé à mes amis qu’ils viennent avec moi… il y avait de quoi faire et puis ça pouvait être marrant de figurer dans un film. On a fini à cinq dans une voiture pour aller à cette audition qui se passait en plein centre-ville de Londres. En arrivant, l’endroit mettait pas forcément en confiance, mais on est quand même monté et puis je me suis dirigée fièrement vers la petite réceptionniste qui était, quand on y repense, très peu vêtue derrière son petit bureau. Je lui explique qu’on est là pour l’annonce, elle me demande si on a tous 18 ans, ce qui ne nous choque même pas, je lui dis que oui et elle appelle le producteur. Il nous demande de le suivre et d’entrer dans une pièce et de nous mettre à l’aise parce que c’était là que les essais allaient avoir lieu. En entrant, on est resté choqué, bloqué sur place. Il y avait des caméras un peu partout, un grand lit et dans le lit, il y avait deux filles et deux gars entièrement nus qui s’envoyaient furieusement en l’air. Comment dire… Un malaise nous a saisi et soudain plus personne ne savait quoi dire, ni quoi faire! On s’est tous les cinq enfuis presque en courant et puis lorsqu’on fut de retour dans la voiture, mes potes exigèrent que je leur donne l’annonce. Ils se la passèrent de main en main en éclatant de rire... Le titre de l’annonce que je n’avais même pas vu était « R.U.Porn » et bien on l’était définitivement pas et je me suis fait charrié pendant plusieurs mois à cause de cette histoire!