AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pas de nombre de ligne exigées!
Welcome to Kawana Waters!
Le forum a ouvert ses portes le 11 mai 2013.
Aucune prise de tête, que du fun!
Fun, fun, fun! Oh et aussi du feu!
Il y en a qui s'amuse avec le feu!
Et si toi aussi, tu rejoignais le clan des pyros?

Partagez | 
 

 LCC ∞ i can't help falling in love with life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message



Invité


MessageSujet: LCC ∞ i can't help falling in love with life   Lun 17 Juin - 20:24




L. Cedric Cartwright
feat Matthew Gray Gubler.

« Votre citation, ici. »


    Nom : CARTWRIGHT.
    Prénom : Lionel, Cedric.
    Date de naissance : 17 novembre 1983.
    Nationalité : Néo-Zélandaise.
    Lieu de naissance : Auckland.
    Statut civill: Marié.
    Orientation sexuelle :  Hétéro.
    Classe sociale : Aisé.[/size]
    Emplois ou études : Professeur de physique-chimie.
    Chanson favorite : I will be right here waiting for you ; Richard Marx.
    groupe : Koala.
    Crédit avatars, gifs... : french fantasy et tumblr.





Alors alors, mon caractère. La plupart des personnes disent que j'ai un caractère assez facile. Certains ont du mal à me cerner, sans être mystérieux, il paraît que je suis réservé. Je crois que c'est le mot qui définit le mieux ce côté de ma personnalité, à part peut-être timide... Généralement, je ne cherche pas les embrouilles. Je suis quelqu'un de calme, de pacifiste même. On dit souvent de moi que je suis généreux, doux et serviable. Mes proches ajoutent aussi que je suis perfectionniste et exigeant. Ça, c'est parce que je ne veux que le meilleur pour eux et pour moi... Je suis aussi maladroit, parfois borné, assez sensible quand même. J'ai un grand sens des responsabilités, par la force des choses je dirais presque, vu que je suis l'aîné d'une famille nombreuse. Je m'entends avec un peu tout le monde, évitez juste de faire du mal à ceux que j'aime parce que ma famille, c'est comme la prunelle de mes yeux, enfin c'est encore plus ! Mes profs disaient toujours de moi que je suis plus intelligent que la norme mais il y avait aussi beaucoup de boulot par-derrière, quand même. Avec beaucoup d'enfants chez moi, j'ai été obligé d'apprendre à être autoritaire, patient et à avoir l'esprit de sacrifice. Je suis quelqu'un de passionné, d'entier, c'est à la fois une qualité et un défaut. Bienveillant, attentif, attentionné, fidèle et romantique, c'est comme ça que ma femme me qualifie quand elle veut dire du bien de moi. Et quand elle en a marre, elle me décrit comme compliqué, se pose trop de questions, jaloux... Mais ouf, je ne suis pas rancunier. Vous verrez, il suffit de me connaître, il paraît que je ne suis pas trop désagréable.  


Bon, même si je n’aime pas spécialement en parler, je vais le faire, puisque je n’ai pas le choix. C’était juste… Disons, un malentendu. Vous l’avez compris, j’ai de nombreux petits frères et sœurs et je me sens encore un peu responsable d’eux. Cet incident s’est passé il y a deux ou trois ans. J’étais à l’université, quand un de mes étudiants est venu m’avertir que Naya était mêlée à un mini-scandale se déroulant au sein même de l’université : un mélange d’alcool et de gars pas très nets. Aussitôt paniqué, en colère, j’ai débarqué comme un boulet, prêt à faire des remontrances et tout et tout… Pour m’apercevoir qu’il ne s’agissait pas du tout de ma petite sœur. Comment avais-je pu penser que c’était la seule Naya ? Un beau quiproquo !