AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pas de nombre de ligne exigées!
Welcome to Kawana Waters!
Le forum a ouvert ses portes le 11 mai 2013.
Aucune prise de tête, que du fun!
Fun, fun, fun! Oh et aussi du feu!
Il y en a qui s'amuse avec le feu!
Et si toi aussi, tu rejoignais le clan des pyros?

Partagez | 
 

 Toi, moi et nos conversations qui durent des heures {Coralynn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message





MessageSujet: Toi, moi et nos conversations qui durent des heures {Coralynn.   Jeu 27 Juin - 21:37



So, did you hear about...

L'un des bons points quand on a un ami de longue date, c'est que celui-ci vous connais presque par coeur, il sait qui vous étiez dans le passé et qui vous êtes dans le présent, il n'est pas surpris par vos actions parce qu'il sait de quoi vous êtes capable de faire. Il connait aussi certaines de vos habitudes, de vos hontes et de vos meilleurs moments que vous ailliez pu avoir dans votre vie, pour la simple et bonne raison qu'il ou elle était présente à ce moment-là, partageant ces instants inoubliables avec vous. Vous savez que vous pouvez compter sur lui et le revoir, c'est comme aller dans un endroit sûr et confortable d'un moment de votre histoire, c'est en quelque sorte, un retour aux origines, un retour de la personne que vous êtes vraiment, car avec cet ami d'enfance, il n'y a pas besoin de porter un masque. Je connaissais Cora depuis...oula des années et des années et rien que d'y penser, j'ai l'impression d'être vieille ! Nous sommes allés aux mêmes écoles elle et moi, de la primaire au lycée même si, il nous a fallu un certain temps avant de devenir bonnes amies. Il y a même eu un moment où nous nous sommes perdus de vu mais, c'était en quelques sortes pour mieux nous retrouver. Le fait que nous étions toutes les deux de mondes différents n'avait jamais été un problème, d'abord parce que l'argent n'avait pour moi jamais défini une personne et qu'on en avait rien à faire, car notre relation était basée sur l'amitié et non pas sur le compte en banque de nos parents. J’avais toujours pu compter sur elle, à vrai dire, si j’ai besoin de quelqu’un pour me remonter le moral et me dire que tout va bien aller et bien, Cora est la première personne que j’appelle, elle connait mieux que personne, comment redonner foi aux gens qui l’entourent, c’est l’une des qualités que j’admire le plus chez elle mais, je me demande si elle le sait, si elle est au courant qu’elle est une bonne conseillère. Note à moi-même : dire à Coralynn qu’elle est toujours de bons conseils. Je pourrais même lui dire aujourd’hui, durant notre rendez-vous autour d’un café, c’était une habitude chez nous, s’installer autour de bonnes boissons made by Starbucks et discuter de nos vies, des nouvelles choses comme des mauvaises.

Quatre heures moins cinq de l'après-midi, je garais ma v8 blanche sur le parking le plus près de notre point de rendez-vous, comme toujours, j'étais à deux doigts d'être en retard, moi et miss ponctualité, cela avait tendance à faire trente-six. Tout en sortant de la voiture, je pensais aux sujets de conversations que j'allais lancer, le retour de Jonathan était bien entendu d'actualité, ce mec avait été mon ennemi numéro un depuis toute petite, me prenant comme souffre douleur pour son plus grand plaisir, jusqu'à ce qu'il parte étudier à New York, rendant ma vie tellement plus vivable. Cora le connaissait, enfin...surtout parce que je lui en parlais souvent et qu'il avait été dans le même lycée que nous...oui, elle allait avoir le droit à un résumé de notre rencontre. J'entrais dans le café, balayant chaque personne à la recherche de Cora, qui sait ? Elle était peut-être déjà là et cela ne m'étonnerait pas qu'elle est de l'avance. Je passais une main dans ma chevelure, remettant en place, quelques mèches de mes cheveux qui avaient été déplacés par le vent, tout en pensant que mon amie n'allait surement pas tarder à arriver. Histoire de prendre de l'avance, je commandais nos boissons habituelles et deux parts de gâteau avant de m'installer dans un coin tranquille où nous pourrions discuter sans aucun problème.



____________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://somewhere-i-belong.forumactif.org/t122-jazmine-la-foi-c-e



Invité


MessageSujet: Re: Toi, moi et nos conversations qui durent des heures {Coralynn.   Lun 1 Juil - 20:20


J'étais allongée sur mon grand lit, et je fixais le plafond. Depuis combien de temps étais-je comme ça déjà ? Plusieurs heures, très certainement. Je m'ennuyais à mourir, je n'avais rien à faire. Mon patron m'avait imposé de prendre un congé de quelques jours pour "me remettre les idées en place" et pour "réfléchir de à actes". Je levais les yeux au ciel une nouvelle fois. Je n'avais clairement pas mérité ça, et cela m'énervait beaucoup. J'étais juste partie en mission, sans prévenir personne. Bon d'accord, j'avais failli y laisser la vie. Mais ce n'était pas le cas, alors pas la peine d'en faire une telle histoire. J'avais même sauvé cette gamine, battue par sa mère. Je revoyais encore le corps inerte de cette femme, baignant dans son propre sang. Un homme l'avait abattu, et il aurait probablement fait de même avec moi si les secours n'était pas arrivés à temps. Quoi qu'il en soit, j'étais prête à retourner bosser maintenant. Je connaissais beaucoup de personne qui auraient donné beaucoup pour avoir un congé de quelques jours, mais moi j'étais une mordue de travail, de mon travail. Mais je devais rester chez moi, ou faire autre chose, j'étais obligée. J'essayais de me convaincre que cela me ferait du bien. Je pourrais me vider la tête pendant quelques jours. Je n'en étais pas si persuadée que ça, mais bon.. Heureusement, aujourd'hui j'allais pouvoir faire autre chose. J'avais rendez-vous avec Jazmine. Elle est moi, on était amies depuis quelques années déjà. Je la connaissais depuis que j'avais sept ou huit ans. Au début, nous n'étions pas vraiment amies, et puis avec les années on avait réussi à apprendre à se connaître. Et puis au final, elle était devenue une très bonne amie à qui je confiais tout. Parce qu'avec elle, je n'avais pas besoin de faire semblant, de jouer un rôle. Avec Jaz, je pouvais être moi, tout simplement. Je me levais, non sans difficulté, puis j'envisageais de prendre une douche, histoire de ne pas sentir mauvais quoi. Puis je m'habillais d'un simple jean et d'un t-shirt assez léger. Je me coiffais puis je me maquillais très légèrement. Je n'avais pas l'habitude de trop me maquiller, j'avais un petit côté garçon manqué. Ou disons plutôt que j'aimais être à l'aise et que je ne voyais pas l'intérêt d'en faire trop tout le temps. Je savais quand même me faire belle, je ne disais pas le contraire, mais seulement pour de grandes occasions. Cependant cette fois ci, je mettais une bonne couche de fond de teint et de poudre à fin de couvrir la marque que m'avait laissé ma dernière mission et qui barrée ma joue. J'attrapais mon sac à mains, une veste en cuir noire car malgré la saison il y avait encore un petit vent frais et mes clés de voiture. Je descendais les marches de l'appartement jusqu'au rez-de-chaussée puis j'allais jusqu'au parking pour monter dans ma voiture. J'arrivais au starbucks quelques minutes plus tard, pile à l'heure de notre rendez-vous à Jazmine et à moi. J'entrais dans le petit bâtiment et je cherchais mon amie du regard. J'avais repéré sa voiture sur le parking, alors elle devait forcément être dans le coin. Je l'aperçus à une table, un peu à l'écart des autres clients. Place parfaite pour pouvoir parler tranquillement de tout et de rien. Je m'approchais d'elle en souriant jovialement. « Hey Jaz ! Comment ça va ? » demandais-je en m'asseyant face à elle.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas





MessageSujet: Re: Toi, moi et nos conversations qui durent des heures {Coralynn.   Lun 8 Juil - 14:50



So, did you hear about...

J'ai toujours adoré Starbucks, peu importe son emplacement, une fois que je suis dedans, j'ai l'impression que je suis un peu à la maison, l'endroit est charmant, les banquettes confortables, le café délicieux, sans parler de leurs pâtisseries que je m'efforce de ne pas dévorer d'un coup. Oui Starbucks, c'est un petit coin de paradis et je pense ne pas être la seule à penser la même chose. Cela a toujours été un endroit agréable pour discuter autour d'une bonne boisson ou encore pour bouquiner quand on est tout seul. J'attendais l'arrivée de Coralynn, attendant qu'elle arrive avant de commencer mon macciatto caramel qui me faisait tellement envie rien qu'à la bonne odeur qu'il dégageait. Un coude posé sur la table, mon menton dans la paume de ma main, je m'enfonçais dans mes pensées, me remémorant les diverses choses qui s'étaient passé cette semaine, le gala de charité qui c'était très bien déroulé au point de récolter assez d'argent pour l'organisme qui était à l'honneur cette nuit là, oui pencils of promise avait récolté assez d'argent pour ouvrir une nouvelle école en Afrique, au bonheur de ma chère maman qui avait organisé l'évènement avec moi. Il y avait aussi, les retrouvailles avec Jon' qui ne cessaient de repasser en boucle dans ma tête, au point de devenir une vraie torture qui m'empêchaient de dormir correctement la nuit. J'avais passé neuf ans de ma vie sans lui, les meilleures années à vrai dire et maintenant, je devais à nouveau l'affronter, lui et ses remarques qui ont toujours eu tendance à me faire devenir dingue. Et pour finir, je devais me mettre sérieusement à la préparation de mon planning pour la prochaine fête à organiser, ce n'était pas une grande célébration, juste une fête d'anniversaire pour une adolescente. Ce n'était pas vraiment le genre de soirée dont j'aimais m'occuper, à vrai dire mais, le travail, c'est le travail ! Je soupirais doucement, regardant un jeune couple papoter tout en se tenant là main, il était heureux et tellement amoureux que cela se lisait sur leur visage. Dire que je ne les envies pas, serait mentir mais, j'avoue que je n'étais pas du genre à être si démonstratif en public.

La voix de Cora me fit revenir dans le monde réel, repoussant mes pensées dans un coin de ma tête. Je savais qu'elles reviendraient tôt ou tard à la charge mais, pour l'instant, je me concentrais sur mon amie de longue date, l'accueillant avec un grand sourire tellement, j'étais contente de la revoir. « Hey, je vais plutôt bien et toi ? » Rétorquais-je tout en me redressant sur ma chaise, mes yeux posés sur Cora qui venait de prendre place en face de moi. Enfin ! J'allais enfin passer un agréable moment que je méritais amplement. « Je t'ai commandé le même café que d'habitude » Expliquais-je tout en poussant le mug encore chaud devant elle, avant de prendre le mien entre mes mains. « Alors, quoi de neuf dans ta vie trépidante de policière ? Tu as attrapé des vilains ? » Demandais-je, amusée. J'avais beaucoup de respect pour Coralynn, elle avait choisi un métier assez dangereux et où les femmes étaient plutôt rares. Je tournais doucement la cuillère dans ma boisson chaude, ne quittant pas du regard la brunette.



____________________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://somewhere-i-belong.forumactif.org/t122-jazmine-la-foi-c-e



Invité


MessageSujet: Re: Toi, moi et nos conversations qui durent des heures {Coralynn.   Lun 22 Juil - 22:43


Il n'était pas rare que l'on se donne rendez-vous au Starbucks Coffee, Jazmine et moi. On était absolument fan de cet endroit, des boissons et des pâtisseries proposées, de tout. On discutait généralement en sirotant nos boissons préférées. Moi j'adorais passer des moments comme ça avec elle. Nous n'avions pas toujours été amie, elle et moi. Nous n'avions pas le même style de vie, le même caractère, et pourtant nous avions fini par nous rapprocher petit à petit, jusqu'à devenir de véritables amies sur qui on peut toujours compter. En plus d'être une excellente amie, elle était aussi une confidente, celle à qui je n'avait absolument pas peur de confier quoi que ce soit. Avec elle, je pouvais parler d'absolument tout, sans tabou. Parfois nous entrions dans des débats et des délires que seules nous arrivions à comprendre, c'était assez amusant en fait. En entrant dans le café, il ne fallut pas longtemps pour que j’aperçoive mon amie, installée à une table, un peu à l'écart des autres clients. Parfait, comme ça nous allions pouvoir parler sans faire attention aux autres. Et dieu sait à quel point j'avais besoin de parler ! Je prenais place en face d'elle en lui adressant un large sourire. J'étais heureuse de la voir. Ça faisait un moment que nous n'avions pas passé quelques heures ensemble. Nous étions toutes les deux débordées avec nos boulots respectifs. Mais ça faisait encore plus de bien de se retrouver après de longues semaines. « Ça va. Du moins j'essaye d'aller bien. » répondis-je simplement en haussant légèrement les épaules. Oui, j'essayais d'aller bien, malgré tout ce qui se passait dans ma vie en ce moment. Entre ma suspension, les terrible cauchemars que je faisais la nuit et mon ennuie permanent, ce n'était pas toujours facile. Mais je n'avais pas envie de m'apitoyer sur mon sort, pas cet après-midi. Je voulais en profiter. Profiter d'être avec une amie, dans un endroit que j'adore, loin de tout mes tracas. Je tenais ma tasse chaude de caffè mocha entre mes deux mains, ma boisson favorite. Décidément, Jazmine me connaissait par coeur, ce qui me fit sourire une nouvelle fois. « Merci, tu es la meilleure. » lui dis-je alors. Je savais que j'avais de la chance d'être aussi bien entourée dans ma vie. J'avais des amis fantastiques, et je m'en voulais de ne pas avoir suffisamment de temps pour eux. Parfois je me disais que j'étais vraiment une amie indigne. Alors j'essayais de me rattraper en passant de bons moments avec eux. Je pris un peu de chantilly dans ma cuillère, que je portais ensuite à ma bouche. C'était ce que je préférais. Jazmine me demandait des nouvelles de ma vie de policière. C'est vrai qu'avec ce travail, je ne m'ennuyais jamais puisque c'était loin, très loin, d'être monotone. Chaque cas était différent, et c'est ce que j'aimais le plus. « Je n'attrape pas de vilains, Jaz. Je sauve des vies, c'est quand même mieux. » répondis-je en riant doucement. Il y avait beaucoup de chose à raconter à ce sujet. Ma dernière mission qui avait failli me coûter la vie, mon congé forcé, ma dispute avec Damian que je prenais comme responsable de tout cela. Je soupirais doucement. « Pour dire vrai, j'ai été suspendue il y a une semaine. » dis-je en levant les yeux au ciel. J'étais encore en colère contre mon chef, et mon coéquipier, pour ce qu'il m'arrivait. Je leur en voulais beaucoup. « J'ai fait quelque chose de pas très professionnel, et je n'ai plus le droit de me rendre au travail, même si j'ai sauvé une vie. » J'avais sauvé une vie, oui, mais j'avais presque perdue la mienne. Mais la seule chose que j'avais eu, le seul souvenir de cette journée épouvantable était la marque sur ma joue. Cicatrise qui provenait d'une balle que j'avais failli prendre en pleine tête, mais qui c'était finalement nichée dans le mur juste derrière moi. Rien qu'à y repenser, je frémissais légèrement. J'y repensais en permanence, j'en faisais des cauchemars la nuit, ce qui m'empêchait de dormir plus de quelques heures. « Et toi, quoi de neuf dans ta magnifique vie d'organisatrice d’événements ? » demandais-je avec intérêt.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Toi, moi et nos conversations qui durent des heures {Coralynn.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Toi, moi et nos conversations qui durent des heures {Coralynn.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Délire] Les petites conversations de deux admins un peu bizarres (déconseillé à Gray)
» Adresses MSN / Conversations téléphoniques
» Le chef d'état aurait enregistré en secret ses conversations avec les leaders...
» Nos conversations risquent d'être longues.
» BLOOMER LEAH & KÉSAR — « catch me when i fall... » ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Viens avec nous au pays des kangourous
 :: memories of you :: Archive: RPS inachevés
-