AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pas de nombre de ligne exigées!
Welcome to Kawana Waters!
Le forum a ouvert ses portes le 11 mai 2013.
Aucune prise de tête, que du fun!
Fun, fun, fun! Oh et aussi du feu!
Il y en a qui s'amuse avec le feu!
Et si toi aussi, tu rejoignais le clan des pyros?

Partagez | 
 

 Voilà ton nouveau mantra "Casse pas la bouteille, casse pas la bouteille, bordel la casse pas!" {Amy la maladroite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message






✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Voilà ton nouveau mantra "Casse pas la bouteille, casse pas la bouteille, bordel la casse pas!" {Amy la maladroite   Mer 10 Juil - 18:55




I'm Yoda, you're my padawan.

Jeudi soir, je crois bien que c'est le seul jour dans la semaine où les clients sont moins nombreux et plutôt calmes, à mon avis, ils doivent se dire qu'avec Vendredi et le week-end, il vaut mieux se reposer et prendre des forces. Enfin, c'est ce que je pense et me dis dans ma tête mais bon, d'un côté, j'avoue qu'il me manque une case ou deux surtout, depuis que je connais Léo et Rosa oui, c'est de leur faute et non pas de la mienne, non mais ! Je suis à l'arrière du bar, mon poste habituel depuis le premier jour de l'ouverture, servant des bières fraiches à deux clients installés au comptoir du bar à quelques mètres de moi. J'écoutais brièvement ce qu'ils racontaient, il faut dire qu'avec le haut parleur de la chaine hi-fi juste au-dessus de moi, ce n'était pas facile d'écouter sans se concentrer. Une première boisson de faite, je passais à la seconde, mon regard balayant l'endroit pour s'assurer que tout allait bien, avant de me concentrer sur le niveau de bière qu'il y avait dans la chope. Une pensée me vint pour mes parents, eux-même tenaient leur propre pub dans le quartier de Kensington dans la ville de Londres, les affaires se passaient sans aucun problème là-bas, il faut dire qu'avec une clientèle habituelle et les touristes, ce n'était pas dur d'avoir un commerce florissant. Ils leur avaient fallu du temps pour comprendre que je ne rigolais pas quand, je leur avais expliqué que mon best bro' et moi-même étions devenus propriétaire d'un restaurant/snack/bar. J'ai dû leur répété les mêmes mots trois fois de ma voix la plus sérieuse avant qu'ils comprennent que tout cela était vrai et non pas l'une de mes blagues dont ils avaient l'habitude. Cette nouvelle les avait rendus soucieux, après tout, j'avais lâché mon travail de journaliste, un emploi qui avait été pendant de longue année le job de mes rêves pour ouvrir une entreprise. Certes, j'ai de l'expérience dans le management et la gestion d'un bar mais, pas assez pour savoir m'occuper du reste, c'est là que Léo intervenait, lui qui avait pris des cours pour un jour ouvrir sa propre boite, sait comment s'y prendre. Oui à deux, on couvre tout ce qu'il faut savoir pour ouvrir ce genre d'établissement.

Ma commande était prête, je n'avais plus qu'à la servir, je posais deux dessous de verre en carton aux couleurs d'une marque d'alcool célèbre en Australie et posait les deux pintes dessus, en faisant attention que celles-ci ne débordent pas, chose qui arrivait rarement mais, il fallait toujours rester prudent. Depuis que j'avais vu le film où Tom Cruz jongle avec des bouteilles comme un clown jongle avec des balles, j'avais eu envie de m'y mettre, utilisant les quilles en plastique du jeu de bowling de ma soeur -qui bien entendu me criait dessus pour me rappeler que je ne devais en aucun cas les perdre ou encore les abimer. Au départ, c'était pas du tout facile mais bon, j'avais quinze ans et la motivation était au rendez-vous, tout comme l'envie de montrer aux filles de quoi, j'étais capable. M'entrainer m'a permis de développer mon habileté et au bout d'un mois, j'arrivais à lancer une quille derrière mon dos et à la rattraper sans aucun problème. Tout cela, c'était vraiment le bon vieux temps...

Je m'apprêtais à prendre une nouvelle commande, cette fois-ci une jeune femme qui ne devait pas en être à son premier verre, ni au deuxième, vu son rire, ses joues rouges et sa démarche qui me rappelle un bateau qui tangue de droite à gauche. C'était assez marrant à voir mais, je me retenais de rire, histoire qu'elle ne le prenne pas mal, les femmes sont tellement susceptibles ! « Deux cosmo ! » Cria-t-elle depuis l'autre côté du comptoir, j'hochais de la tête tout en lui offrant un joli sourire et me retournai pour attraper l'une des bouteilles de vodka de l'étagère ainsi que deux verres à cocktail. Quand je fis volte face, Amy était là appuyée contre le bar, son plateau poser à plat devant elle. « Comment ça se passe de l'autre côté ? » Demandais-je tout en continuant ma recette, lançant le shaker en l'air avant de le rattraper et de le secouer.

© charney

____________________________________________________



Now that I've found you, my heart's beating faster, we could be happy forever and after. We could be married, like Mrs and Mr, we'll have a son and we'll give him a sister. Funny one thing led to another, you came along, filled my days with colour and its been an everlasting summer, since we found each other.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://somewhere-i-belong.forumactif.org/t42-cameron-british-sex



Invité


MessageSujet: Re: Voilà ton nouveau mantra "Casse pas la bouteille, casse pas la bouteille, bordel la casse pas!" {Amy la maladroite   Lun 22 Juil - 13:26

J’avais commencé mon service un peu à contre cœur. La journée n’allait pas être facile, même si j’avais enfin trouvé un job grâce à Rosa, le fait de travailler dans un restau/snack/bar, n’était pas dans mes plans d’avenir, je suis diplômé, j’ai un bon cursus en art du spectacle, j’ai pris des cours de comédie, bref je suis actrice mais je me retrouve serveuse... Alors c’était un peu amer, que j’enfilais le tablier et que j’allais, avec mon plus beau sourire prendre les commandes des clients. Ce job n’est vraiment pas fait pour moi, depuis le début, je suis une catastrophe ambulante. Les assiettes et les verres ne tiennent pas sur mon plateau, ce n’est pas de ma faute enfin !

Heureusement, Cameron, l’un des proprio’ est plutôt patient et gentil comme tout. Parce que si je devais compter que sur l’autre Léo, je me serais fait virer à vitesse grand V. C’est bien connu, entre Léo et moi ce n’est pas le grand amour.
Avec Cameron, c’est différent, il fait tout pour que je me sente à l’aise et surtout que je progresse dans ce que je fais, il ne m’engueule pas quand je casse quelque chose et surtout, il m’aime bien lui.
Je balayais la pièce du regard pour voir si quelqu’un avait besoin de mes services, mais le Camy caze,  n’étais pas plein à craquer ce soir, normal c’est jeudi et le jeudi personne ne sort… Enfin à part moi avant qui sortais tous les jours de la semaine et qui m’éclatait à chaque fois que j’en avais la possibilité mais maintenant avec le boulot, j’avoue que c’est plutôt rare.
Je regard au niveau du bar et je vois Cameron, servir deux bières.  Je ne peux m’empêcher de me dire que ce mec est vraiment pas mal dans son genre. C’est vrai que j’aurai pu craquer vite fait. Mais de un, c’est le meilleure amie de Rosa, de deux, c’est mon patron. Je ferais un double combo ! Mais il n’est pas désagréable à regarder en tout cas !

Je m’approche de lui après qu’une femme saoule visiblement lui est gueulée qu’elle voulait deux cosmo. Je posais mon plateau et m’appuya contre le bar tandis que Cameron fit volte-face avec ses verres.
« Comment ça se passe de l'autre côté ? »
Il fit son cocktail en le lançant dans tous les sens si bien, que je fis saisie par la beauté de son geste et oublia de répondre. C’est quand il posa son regard bleu sur moi que je me redressai et lui répondit. «  C’est plutôt calme, et puis j’ai encore rien cassé alors on peut dire que c’est une bonne soirée. Je pense que c’est surtout quand il y a beaucoup de gens que je fais plus de bourde, je suis plus stressé, je fais moins attention à ce que je fais, alors je vais vite, je fonce sans faire attention, entre les gens qui sont pas content, les pervers qui te touchent les fesses dès que tu passes ou alors les familles et leurs gosses en train de chialer, ça fait beaucoup de stress, faut pas croire »  Je suis une personne qui parle beaucoup en général, Cameron a pris l’habitude très vite et c’est cool, il m’écoute puis Il acquiesça et finit les cocktails, la femme les prirent en le gratifiant d’un superbe sourire charmeur.
« Hey ben, c’est que t’a du succès Patron ! » Dis-je en lui faisant un clin d’œil. «  En même temps c’est pas bien difficile pour toi… Surtout en se la jouant à la Tom Cruize dans cocktail. T’impressionne les clientes, elles accourent pour se faire servir par toi, elles aiment ta candeur je pense, y a des filles qui aiment ça plus que d’autre je sais pas, tu fais petit garçon mais en même temps, t’es un vrai mec tu vois ce que je veux dire ? C’est vrai t’es un peu l’inverse de Léo enfin d’après moi, c’est pour ça que les femmes t’apprécient, elle pense qu’avec toi, ça peut être sérieux. Je veux dire, c’est vrai Léo c’est pour une nuit et toi, t’es plus le genre pour la vie. Enfin je m’égare…  » Je parle beaucoup, et faut savoir, que je ne suis pas doté de « filtre » c’est-à-dire que quand je parle, je ne « tourne pas sept fois ma langue dans ma bouche » et parfois je regrette un peu les paroles que je dis. Comme ce monologue là… J’espère qu’il ne va pas le prendre mal…

Revenir en haut Aller en bas






✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: Voilà ton nouveau mantra "Casse pas la bouteille, casse pas la bouteille, bordel la casse pas!" {Amy la maladroite   Mar 23 Juil - 14:54




I'm Yoda, you're my padawan.

J'aime beaucoup travailler derrière le bar, c'est là où est ma place et je m'y sens plus que bien. Certes, écrire des articles et voir ceux-ci paraître dans un magazine ça me manque et pas qu'un peu mais, ouvrir le restaurant avec Léo et en faire quelque chose de différent des genres d'endroit qu'on peut trouver avait été une bonne idée et surement la meilleure qui nous avait traversé l'esprit. Et puis, ce n'est pas comme si j'avais arrêté d'écrire, je continue en free lance, quand j'ai le temps...ce qui n'est pas vraiment le cas en ce moment mais, tout de même, ma carrière d'écrivain/rédacteur n'était pas morte, elle était juste de côté pour un temps encore incertain, après tout, je n'avais pas passé des diplômes pour rien ! De toute façon, je gère le site web du Camy caze et j'écris pas mal de choses dedans, donc ce n'est pas comme si je ne me servais plus de mon talent, je l'utilise juste différemment, on va dire. Je pense que je ne suis pas le seul à avoir ce manque, après tout, Léo a lui aussi laisser sa carrière de traducteur interprète de côté et pendant un instant, je m'en suis voulu, pensant que c'était moi qui l'avais poussé à lâcher son métier pour ouvrir notre établissement trois en un. Je sais que tout comme moi, il n'était pas pleinement satisfait de son métier, qu'il lui manquait quelque chose ou que les opportunités n'étaient pas assez complaisante pour lui. Cela avait été le cas avec moi, le pourquoi de mon revirement brutal dans la restauration. J'aimais mon travail de rédacteur mais, jamais je n'aurais pu évoluer comme je le voulais au sein de l'entreprise. D'un côté, c'est légèrement ma faute, quand on sort avec la fille du boss et qu'elle rompt par la suite...c'est plus la même chose au travail et je savais qu'à cause de cette affaire, le directeur refuserait de me donner plus de responsabilité. Il remet la fuite de sa fille sur moi mais, je ne lui en veux pas, parce que c'est un peu la vérité.

Revenons en au présent, à cet instant-ci où je fais valser mon shaker en l'air pour préparer deux boissons pour la soularde au grand talon qui venait de me crier dessus « deux cosmo » alors qu'il n'y avait pas la peine de hurler, bon peut être qu'elle était sourde mais, l'alcool était sûrement la cause. Je venais de demander à Amy qui venait tout juste d'arriver avec son plateau comment ça se passait en salle, elle ne répondit pas tout de suite, peut être qu'elle ne m'avait pas entendu. Je posais alors mes yeux sur elle, la sortant de ses pensées, je suppose. Je l'écoutais me parler, hochant de la tête, quand elle me dit que le stress est le facteur de sa maladresse, c'est vrai que certain soir...enfin surtout les week-ends, il y a beaucoup de monde à servir et cela réveille la nervosité et le stress en nous. Il lui fallait juste prendre l'habitude de servir du monde et qu'elle canalise ses émotions, c'était ce que j'avais fait, quand je travaillais au bar de mes parents mais, ce n'est pas facile et cela dépend beaucoup du genre de clientèles. Les adultes sont plutôt calmes quoi que parfois, ils peuvent jouer les emmerdeurs, les vieux sont plutôt sympa mais, les jeunes c'est tout autre chose. « Oui, le stress joue beaucoup dans ce genre de travail, faut que tu arrives à te calmer tout en continuant ton travail et ce n'est pas facile comme tu dis, avec les clients difficiles. Si tu as un problème avec un client, n'hésites pas à me le dire, je viendrais à ta rescousse ! » Lançais-je tout en riant doucement. Je continuais de jongler avec mon shaker, ajoutant entre temps les différents ingrédients avant de le secouer une dernière fois et de verser le contenue dans deux verres tous les deux décorés par une tranche de citron vert. Je pris les deux boissons et les servis à la soularde, qui m'offrit un sourire charmeur avant de s'en aller rejoindre son amie. Amy avait bien entendu raté la scène et me gratifia d'un « Hey ben, c'est que t'a du succès Patron ! » . Et c'était vrai, ce genre de petit jeu et de moment de drague, j'en avais pas mal au compteur, depuis qu'on avait ouvert le Camy Caze. J'écoutais la brunette, pouffant de rire alors qu'elle me disait que ce n'était pas bien difficile pour moi d'impressionner les filles. Je m'approchais d'elle pour lui faire face et m'accoudais au comptoir en continuant de l'écouter. Je riais de plus belle à sa dernière phrase et passais la serviette pour essuyer les verres sur mon épaule. Elle ne savait pas mon passé de Don Juan, sûrement que Rosa ne lui avait pas dit qu'il y avait un temps, j'étais tout comme Léo, préférant les one nights éphémères aux relations sérieuses. « Je fais petit garçon mais, en même temps vrai mec...ok...d'accord...hum, je vois à peu près oui...de par mon caractère où de mon physique ? Si tu me dis physique....je risque de m'inquiéter. » Lançais-je tout en me grattant la tempe tout en la regardant, un peu intrigué. « Mais, tu sais, j'étais comme Léo, ma première et vraie relation avant celle de mon ex -celle de l'année dernière, elle remonte à la fac mais, oui comme tu le dis maintenant, je suis plutôt relation sérieuse. » J'essuyais mon shaker que je venais tout juste de nettoyer en le passant sous l'eau et le rangeait à sa place, juste à côté du bac ou se trouvait les tranches de citron. Une idée me vint en tête alors que je posais mes yeux sur Amy, il n'y avait pas beaucoup de monde ce soir et depuis déjà un moment, elle était intéressée à ce qui se passait derrière le bar. On pourrait en profiter pour que je lui apprenne deux trois trucs.

© charney

____________________________________________________



Now that I've found you, my heart's beating faster, we could be happy forever and after. We could be married, like Mrs and Mr, we'll have a son and we'll give him a sister. Funny one thing led to another, you came along, filled my days with colour and its been an everlasting summer, since we found each other.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://somewhere-i-belong.forumactif.org/t42-cameron-british-sex



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Voilà ton nouveau mantra "Casse pas la bouteille, casse pas la bouteille, bordel la casse pas!" {Amy la maladroite   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voilà ton nouveau mantra "Casse pas la bouteille, casse pas la bouteille, bordel la casse pas!" {Amy la maladroite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [CoroCoro] Un nouveau Pokémon dévoilé : Magearna
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Oh ! Les voilà ...
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Viens avec nous au pays des kangourous
 :: memories of you :: Archive: RPS inachevés
-