AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pas de nombre de ligne exigées!
Welcome to Kawana Waters!
Le forum a ouvert ses portes le 11 mai 2013.
Aucune prise de tête, que du fun!
Fun, fun, fun! Oh et aussi du feu!
Il y en a qui s'amuse avec le feu!
Et si toi aussi, tu rejoignais le clan des pyros?

Partagez | 
 

 Shine bright like a diamond FT Dede

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message



Invité


MessageSujet: Re: Shine bright like a diamond FT Dede   Jeu 22 Aoû - 7:20


Life sucks when you’re ordinary…
L’enchaînement d’évènements déroutants, qui plus étaient totalement imprévus, venaient tout juste de servir au rapprochement soudain et involontaire de deux êtres particulièrement torturés qui n’avaient certainement pas idée de ce qui allait leur arriver ce matin au réveil ! S’il avait d’abord cru à un mauvais coup du sort, le moment se révéla complice. Sa compréhension avait été mise à rude épreuve et les synapses de son cerveau n’avaient de cesse de s’agiter dans tous les sens tandis qu’il calmait tant bien que mal ses réflexions jusqu’à ce que ces dernières ne deviennent qu’un lointain murmure… La persévérance d’Aiden, dans toute chose qu’il entreprenait, ne tarderait pas à refaire surface quant aux failles qui ornaient l’âme esseulées d’une Grace métamorphosée en petite chose fragile… Cependant, l’heure n’était pas aux confidences. C’était bien trop tôt. Bien trop frais. L’humour était le meilleur des remèdes et surtout l’unique échappatoire aux larmes de la jolie blonde. Les prémices de l’innocence enfantine s’insinuaient jusque dans les veines du protagoniste qui préféra utiliser sa nostalgie passée à des fins thérapeutiques. Ses lèvres s’étiraient alors en un sourire taquin qui ne laissait présager rien de bon et vu les tours qu’ils avaient été capables de se jouer lorsqu’ils n’étaient que des bambins en culottes courtes, cela promettait d’être amusant. Revancharde, Grace ne tarda pas à user de ses atouts féminins pour prouver sa suprématie ! Croisant les bras en levant les yeux au ciel, Aiden secoua énergiquement la tête en poussant le vice jusqu’à laisser échapper d’entre ses lèvres un léger soupir d’agacement… « Insinuerais-tu que dans ton esprit vil tu imaginais que je n’avais aucun don concernant la cuisine ? Disons que je ne fais pas à manger aux filles d’une nuit et qu’elles restent rarement plus alors… » Affirma-t-il en faisant mine de réfléchir intensément à la chose alors qu’en réalité c’était une énième réflexion visant à désespérer un peu plus la jeune femme concernant les mœurs peu banales de son ami ! Haussant quelque peu les épaules en signe d’abandon d’idée, le regard noir qu’elle lui lança de nouveau ne fit qu’accroître son amusement. Un éclat de rire salvateur détendit définitivement l’australien. Une vraie bouffée d’oxygène. Alors qu’il s’apprêtait une nouvelle fois à répliquer, les pas de la jeune femme se firent menaçants autant que le ton de sa voix qui s’avéra particulièrement dissuasive. L’occasion était pourtant trop belle pour que le ténébreux entrepreneur la laisse filer ainsi. Ne disait-on pas, qui ne dit mot consent ? « Ou alors, je te ferais bien trop boire pour que tu oublies complètement l’idée saugrenue de me supprimer ! Vu que si j’essayais de profiter de toi, tu serais capable de t’en rappeler et ainsi de laisser à ton cerveau malade le loisir d’imaginer milles et une possibilité de torture sur ma personne ! » Termina-t-il en mimant une mine choqué face à l’affront qu’elle lui faisait. Ce petit jeu, parfois incompris aux yeux du communs des mortels qui qui plaçait leurs joutes verbales fréquentes dans la catégorie « malsains », ne faisait en réalité que renforcer véritablement le lien si particulier qui les unissait depuis leur plus tendre enfance.

Usant de ses charmes, avec une facilité déconcertante, Grace fit son possible pour convaincre visuellement un homme quel qu’il soit de s’arrêter immédiatement. Pour ne rien gâcher, un vulgaire tacot jaune se gara plus ou moins à leur hauteur et le regard interrogateur qu’il leur lança fit frissonner le jeune homme peu habitué à ce genre de… Personne. Je déteste les taxis ou toute forme de… Comment dit-on déjà… Ah oui ! Transports en commun ! Mais la voix aux accents de victoire à peine voilés le rappela à l’ordre et lorsqu’elle émit l’hypothèse de son absence de beauté et d’une éventuelle perte de poids, Aiden baissa la tête en soulevant sa chemise trempée, dévoilant ainsi son torse. « Comment oses-tu remettre en cause mon corps ?! Si tu n’avais pas un bonnet aussi conséquent et si ton haut n’était pas devenu transparent à cause de l’eau, on serait encore là à attendre. Il a sûrement pensé que tu étais une sorte de… Call girl ! » Ses yeux roulèrent en même temps qu’il s’engouffrait dans l’absurde véhicule bien trop voyant, et sûrement peu hygiénique, en regrettant de ne pas avoir choisi l’option : chauffeur personnel. La course débuta alors et la vision du compteur qui affichait les numéros anormalement vite lui rappela que ce genre de service n’était en réalité qu’un vol organisé. L’excuse de sa blessure précédemment soignée par son amie lui signifia qu’il lui était redevable, détestant ça il soupira en reposant son regard azuréen sur l’objet de ses plus profondes contradictions… « En fait, c’est à priori le titre qui attire le respect de ses pairs et manque de pot c’est ce qu’il te manque ! C’est dommage pas vrai ? » Grimaça-t-il avec affront. L’embêter semblait être devenu une seconde nature chez l’homme aux traits tirés dus à ses nombreuses nuits où le seul absent n’était autre que le sommeil lui-même ! « Prenez la prochaine à droite. La villa est au numéro 22, c’est la plus proche de la plage de Minyama, à proximité de Plage de Kawana. » Tout en s’adressant au chauffeur, son corps s’était mis en avant pour observer l’inconnu au volant en soutenant son poids à l’aide de ses mains qui agrippaient fermement les sièges avant. La situation bien qu’autrefois elle eut été inconcevable, se déroulait finalement mais en compagnie de Grace, Aiden ne pouvait décemment pas filer à l’anglaise par peur des germes qui pourraient se trouver dans cette… Roulote ! « Bon, j’ai bien compris que partager ma chemise ne t’intéressais pas réellement mais une douche, t’en dis quoi ? » Joueur, il reprit sa place initiale en se doutant que les coups risquaient de pleuvoir d’une minute à l’autre en guise de réponse à son énième sous-entendu.

© charney


Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: Shine bright like a diamond FT Dede   Jeu 22 Aoû - 9:18

... ... ...
Aiden & Grace



∞ Shine bright like a diamond
Je pense que l’expression faciale à laquelle avait le plus droit mon cher Aiden de ma part était celle de mes yeux crispés en un regard noir. Lorsque l’heure de mes premières rides arriverait, je devrais garder en mémoire de lui envoyer la facture de mon lifting, puisqu’il en serait le premier responsable à coup sûr. Plutôt que de répondre à ses répliques, je m’approchais dangereusement de lui, prête à l’assommer s’il continuait. Je me fis la promesse de ne pas toucher au moindre verre qu’il me servirait, bien que je ne fus pas très inquiète de son petit plan. « Hopkins, même morte saoule étalée sur le sol, je me rappellerai toujours de mes menaces. » J’haussai simplement les épaules avant de rajouter : « Voilà donc pourquoi à chaque fois que tu ramènes une charmante demoiselle chez toi vous ne semblez pas très sobres. Tu as besoin de les saouler pour abuser d’elles. Mince, moi qui croyais qu’il te suffisait d’user de ton magnifique charme. Tu me déçois mon cher. J’avais une plus haute estime de toi. » Un sourire moqueur se dessina sur mes lèvres avant que je me décide à faire ma maligne en appelant le taxi moi-même. La grimace d’Aiden au moment où le véhicule jaune arrivait ne m’était pas passée inaperçue et je dû m’obliger d’étouffer un rire tout en entrant dans la voiture. Certes, aucun de nous deux n’avait l’habitude d’emprunter ce genre de transport. C’était trop… commun et m’inspirait moi-même une once de dégoût en y pensant, mais je n’en étais pas à la grimace d’Aiden non plus. Je nous imaginais de toute manière mal emprunter un des chauffeurs de la société des Hopkins, car on avait déjà eu assez de mauvaises surprises pour la journée, et je soupçonnais le père d’être capable de péter les freins du véhicule pour nous envoyer dans le décor. « Une CALL-GIRL ? », lui répondis-je offusquée avant de lui donner un léger coup sur la tête. « Ce n’est pas moi qui vient de dévoiler au chauffeur mes tablettes je te ferais dire Hopkins. Il va probablement te proposer un rendez-vous galant en arrivant. » J’avais tellement l’habitude que mon propre chauffeur n’entende absolument rien à ce que je dise à l’arrière du véhicule, mise à part quand j’appuyais sur un bouton destiné à ce but, que je ne prenais même pas en compte le fait que le taximan nous écoutait probablement et devait se demander sur quelle bande de timbrés il était tombé. En voilà un qui devait avoir hâte de finir sa course, enfin, trois, puisque l’avis était partagé. « D’ailleurs si tu pouvais arrêter de le fixer comme tu es entrain de le faire, ce serait pas mal. Autrement il va réellement finir par croire des choses. Je ne te connaissais pas des penchants pour l’autre sexe. » J’étais bien installée dans mon siège, tandis que le brun semblait épier le moindre geste du chauffeur et être dégoûté à l’idée de toucher le moindre matériel. « C’est fou ce que tu peux être une chochotte parfois. » Ironie de ma part ? Certainement, puisque j’avais été la première à avoir été traumatisée il y avait quelques jours lorsque j’avais été obligée de me rendre dans une laverie automatique. Il n’avait cependant pas besoin de le savoir, et jouer de son côté propret m’amusait. « Courage, on y est presque », terminais-je en lui tapotant de manière rassurante le dos tout en me retenant encore et toujours de me mettre à rire. Il ne fallut pas attendre énormément de temps pour que le brunet se remette à ses habituels sous-entendus et ma main me démangeait de plus en plus. « Tu ne crois pas qu’on s’est assez douché pour la journée ? » Lâcherait-il un jour le morceau ? J’espérais secrètement que non, parce qu’il m’amusait plus qu’autre chose, même si je prétendais bien entendu du contraire. « C’est cette maison. » Je désignai ma demeure au chauffeur, bien contente d’être enfin arrivée. Un beau billet lui atterri dans la main en même temps qu’un « Vous pouvez garder la monnaie » et je sortis de la voiture tout en lançant à Aiden « Il est hors de question de te laisser l’occasion d’un nouveau sous-entendu en te laissant payer toi-même. » D’un sourire satisfait, je me lançai vers ma porte d’entrée. J’avais hâte de retirer ces vêtements trempés. « Tu veux passer te changer chez toi d’abord ? Au risque de te faire assassiner… Sinon mon frère a laissé pas mal de ses vêtements en se cassant. Tu peux te servir. » Je ne savais pas si le paternel d’Aiden était rentré chez lui, mais je ne désirais pas renvoyer mon ami là-bas dans le risque de subir sa colère. « Je ne pense malheureusement pas qu’il ait laissé ses chemises. Tant mieux pour moi. » Je disparus dans les escaliers en riant avant de lui crier depuis ma chambre : « C’est en haut, la deuxième porte à droite. Et ne fais pas exprès de te tromper ou tu rencontreras ma chère batte qui me sert à assommer d’éventuels intrus. » Une fois un maillot enfilé, un de ceux qui me mettait le plus en valeur, je l’avoue, car même si je ne comptais pas craquer d’aussitôt pour mon voisin, j’aimais bien ce petit jeu entre nous, et une robe légère passée au-dessus, je descendis le rejoindre. Constatant que j’étais encore seule pour le moment, j’en profitai pour aller dans la cave prendre une bouteille de rosé au hasard – je n’y connaissais pas grand chose – et nous servi un verre chacun pour oublier les émotions de la journée. « T’es passée où fillette ? », criais-je en reposant le bouchon sur la bouteille et en plaçant cette dernière au réfrigérateur. « Tu mets encore plus de temps à te préparer qu’une nana. Tu te remaquilles ou quoi ? »

© .JENAA & Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
 

Shine bright like a diamond FT Dede

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Shine bright like a diamond ▬ Sovahnn
» MARLENE MOIRA HAYWORTH ♦ I used to shine bright like that diamond until that day.
» Il Kwon ▲shine bright like a diamond.
» ♛ shine bright like a diamond. (naomi)
» kathie ✜ shine bright like a diamond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Viens boire un chocolat chaud avec un croco
 :: Oh and if I had a brain :: Business centre
-