AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pas de nombre de ligne exigées!
Welcome to Kawana Waters!
Le forum a ouvert ses portes le 11 mai 2013.
Aucune prise de tête, que du fun!
Fun, fun, fun! Oh et aussi du feu!
Il y en a qui s'amuse avec le feu!
Et si toi aussi, tu rejoignais le clan des pyros?

Partagez | 
 

 Hey moustique si tu m'approches, je te craches dessus ! - Azalea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message



Invité


MessageSujet: Hey moustique si tu m'approches, je te craches dessus ! - Azalea   Mar 20 Aoû - 18:45




Azalea Gabriella Castellano
feat Selychou Gomez heart.

« On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible avec les yeux.. »


    Nom : Castellano.
    Prénom : Azalea.
    Date de naissance : 11 septembre 1990.
    Nationalité : australienne et américaine.
    Lieu de naissance : New York.
    Statut civil: célibataire.
    Orientation sexuelle :  hétérosexuelle.
    Classe sociale : modeste.
    Emplois ou études : animatrice radio et étudiante en journalisme.
    Chanson favorite : Impossible - Shontelle
    groupe : Koala.
    Crédit avatars, gifs... : Tumblr et Bazzart





Ne se prend pas au sérieux : si il y a bien une chose qu'Azaléa ne sait pas faire, c'est se prendre au sérieux. Elle est toujours la première à rire de tout. Attention, rire de tout ne veut pas dire se moquer d'autrui! Surtout pas! Mais c'est autre chose... Toujours est-il que la jeune fille rit de tout et de rien, sauf quand l'amour entre en jeu. Là, la donne change...

Attentive : Azaléa a toujours été très attentive aux besoins de tout le monde. A tel point qu'elle s'oblige à passer après tout le monde. Prenons Millana par exemple, Azaléa a toujours mis un point d'honneur à faire ce que souhaitait sa sœur. Mais même concernant autrui, Azaléa reste très attentive à tous ceux qui l'entourent. Dès qu'un de ses amis l'appelle à l'aide, la jeune miss C. accourt.

Disponible : Azaléa répondra toujours présente si un de ses amis l'appelle et qu'il a besoin d'aide. Elle sera toujours là pour eux. Tout comme pour sa sœur.

Franche : Azalea ne se privera pas de vous dire vos quatre vérités si vous le méritez. C'est quelque chose que la jeune femme ne peut s'empêche de faire.

Rancunière : Et oui, miss C. est très rancunière. La preuve avec ses parents lorsqu'ils l'ont envoyée dans une école pour la séparer de sa soeur. Azaléa ne leur a pas adressé la parole pendant des mois. Quand elle sait qu'elle a raison, elle ne lâchera pas l'affaire, en revanche, si elle constate qu'elle a tort, c'est différent.

Gourmande : la jeune brune ne peut pas s'empêcher de grignoter entre les repas. Surtout si ce qu'elle mange est à base de chocolat. Elle le sait, c'est mauvais pour son organisme, mais elle ne peut pas s'en empêcher et puis c'est son petit péché mignon.

Réservée : malgré tout, Azaléa reste réservée. Elle ne se livre pas facilement. Il y a des choses qu'elle préfère taire comme « la chose » plutôt que de parler d'elle inutilement. C'est tout du moins ce qu'elle pense.

Tête en l'air : il ne se passe pas une journée sans que la jeune femme n'oublie quelque chose. Il lui arrive de noter tout ce qu'elle doit faire pour ne rien oublier. Miss C. a souvent l'esprit dans les nuages, ce qui ne se combine pas du tout avec sa mémoire défaillante.


Pour faire court, disons qu'Azalea a toujours fait preuve de maladresse. Ça fait partie d'elle, comme certains sont joyeux ou méchants, Aza' est maladroite. Et des anecdotes elle en a à raconter. Mais je préfère vous conter la plus drôle. Un jour, alors qu'elle n'avait que six ans, la jeune Castellano a fait l'erreur d'entrer dans la chambre de ses parents sans avoir toquer au préalable. Mais s'il n'y avait eu que cela. A six ans, on est naïf et tout gentil, tout du mois on l'est lorsqu'on se nomme Azalea. En petite fille modèle, la jolie brune avait voulu faire une surprise à ses parents en leur apportant le petit déjeuner au lit. Autant dire que pour arriver jusqu'à leur chambre, Azalea a dû affronter les forces obscures de sa maladresse légendaire. Pour se faire, elle a tout fait pour ne pas glisser sur n'importe quoi, comme par exemple sur les jouets qu'avaient laissé traîner son chat de l'époque. Farceur avait toujours le don de laisser tout et n'importe quoi traîner. Bref, les pièges de son chat déjoués, miss Castellano a pu atteindre la chambre de ses parents. Mais voilà, elle n'avait pas prévu que son plateau déjeuner ne lui glisse des mains juste au moment d'entrer dans la dite chambre. Mais le pire dans tout cela, c'était que ses parents étaient en train, enfin vous voyez... De concevoir si je peux je le dire ainsi. La petite fille n'a pas compris ce qui se passait et elle n'a rien trouvé de mieux que de dire "Papa ! Pourquoi tu me fais pas des câlins comme ça à moi ?!" Vous pouvez aisément imaginer la tête de ses parents. Alors que son père éclata de rire, sa mère se cacha sous les draps. Azalea est aujourd'hui honteuse d'avoir trouvé ses parents dans une position si compromettante. C'est une image qu'elle n'oubliera pas de si tôt...[/size]