AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pas de nombre de ligne exigées!
Welcome to Kawana Waters!
Le forum a ouvert ses portes le 11 mai 2013.
Aucune prise de tête, que du fun!
Fun, fun, fun! Oh et aussi du feu!
Il y en a qui s'amuse avec le feu!
Et si toi aussi, tu rejoignais le clan des pyros?

Partagez | 
 

 À l'improviste FT Harmony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message




✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: À l'improviste FT Harmony   Jeu 23 Mai - 18:08

Ce soir, Léo quitta le Camy caze pensif. Il était resté dans son bureau pour s’occuper de la gestion toute la soirée et n’était pas sortit une seule fois, ce qui ne le ressemblait absolument pas. En temps normal, il aimait bien aller faire un tour dans le restau même pour voir si tout allait bien et si les clients étaient contents. Il adorait discuter avec eux aussi, puisqu’il était une vraie pipelette. Avoir ouvert cet établissement avec Camy était l’idée du siècle et il était vraiment heureux de s’être lancé là-dedans, malgré le stress qu’ils avaient pu avoir face à tout ça. Léo était du genre confiant et avait dès le début su que leur affaire serait un succès, mais cela n’empêchait qu’ouvrir ce genre d’endroit n’était pas simple et que tous deux avaient dû courir un peu partout pour remplir des papiers et autres. Au moins maintenant s’en était fini de tout ça, et même s’il restait encore à faire tenir le restau, le gros stress s’en était allé. Léo pouvait profiter amplement de son côté social, car tenir un restau-snack-bar permettait de rencontrer des tas de personnes. Il n’était pas le genre de patron à être trop à dos de son personnel ou à à peine adresser la parole aux clients, loin de là. Pour la première fois dans sa vie, Léo était heureux de se rendre au travail, bonheur qu’il n’avait plus ressenti depuis longtemps par rapport à ça. Son ancien job n’était tout simplement pas fait pour lui et à la fin avait commencé à le rendre de plus en plus irritable, ce qui ne lui ressemblait pas du tout. Démissionner ne représentait aucun regret pour lui. Au contraire, il se sentait libre.

Quoi qu’il en soit, ce soir-là, Léo avait agi différemment et était parti avant la fermeture pour une fois. Ses pas ne le dirigèrent cependant pas vers sa demeure, mais le guidèrent vers un bar qu’il connaissait bien et où une de ses amis servait. Il avait besoin d’un remontant et ne se sentait pas de rentrer déjà chez lui. Non, il avait envie de discuter un peu avec Harmony. Pourquoi elle ? Aucune idée. C’était une très bonne amie après tout et sur qui on pouvait compter. De plus, il savait qu’elle adorait quand il se pointait à l’improviste dans son bar pour lui faire passer le temps, et par moments même la protéger des buveurs un peu trop collants. Après tout, elle était une très jolie serveuse, et des gros lourds, il y en avait à Kawana Waters.

En arrivant à hauteur du bar, il poussa la porte en dessinant un sourire un peu forcé sur ses jolies lèvres, avant de se diriger vers le bar. Il repéra instantanément son amie et fonça d’un pas certain vers elle avant de s’asseoir sur une chaise haute devant elle. « Hola ma belle. Je viens te faire passer le temps ! », lui envoya-t-il en lui lançant un clin d’œil. « Ca se passe bien ce soir ? Ca a l’air un peu mort non ? Bizarre. C’est toujours bien rempli d’habitude ». Pourtant, Léo avait raison : le bar était presque vide. Seules deux trois personnes buvaient tranquillement leur verre sans faire vraiment de bruit. Heureusement qu’il y avait la musique pour mettre un peu d’ambiance. « Mon Dieu. Comment tu fais pour ne pas t’être déjà endormie ? Des martiens sont venus kidnapper les clients ou quoi ? », lança-t-il d’un immense sourire, à vrai dire content d’avoir Harmony juste pour lui. « Je prendrai un fond de whisky si tu veux bien. Et je t’oblige à te servir un verre aussi, sinon je pars immédiatement en râlant ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: À l'improviste FT Harmony   Ven 24 Mai - 15:29

La soirée était longue, très longue. Cela faisait depuis le début de soirée que j'avais pris mon service et les clients se faisaient rare. C'était très rare que se genre de chose arrive, mais de temps en temps c'était possible. Il y avait plusieurs raisons à se manque de clients, pour un concert d'une grande star mais souvent le bar était plein juste après le concert, la fête foraine qui venait d'arriver mais elle n'était pas là et souvent les partiels ou le bac. Car le bar était un bar de jeune, lycéen et universitaire. Cela expliquait la raison de cette absence de monde, enfin en partit car le bar était vraiment vide.

C'est la première fois depuis longtemps que je m'ennuie, en plus je suis avec une collègue que je peux pas voir, donc même pas la peine d'avoir une conversation avec elle. Je m'occupe comme je peux, je prend mon temps pour laver les verres, je ranges les petits supports à verre et commence même l'inventaire des bouteilles entamés, celles vide qui attendent d'être jetait en dessous du comptoir. L'inventaire, souvent on doit le faire avant l'ouverture ou après la fermeture. Je sers quelques verres, mais vraiment pas beaucoup et je révise mes propres partiels.

Je soupire en feuilletant mon livre, j'ai presque envi de dormir. J'entends la porte du bar mais je ne lève même pas la tête, pensant que c'est un client qui part. J'entends sa voix enjouée et mélodieuse. Je lève la tête pour sourire à Léo qui vient me rendre une petite visite. Lui aussi a remarqué qu'il n'y avait presque personne, d'un coté même quelqu'un qui ne connaît pas le bar s'en douterai.

Léo est un très bon ami que j'ai rencontré ici d'ailleurs durant un de mes services il y a...un petit moment. On habite le même quartier et avons quelques amis en commun. Il est toujours là pour mettre l'ambiance, quand il est motivé à faire quelques choses on ne l'arrête plus. C'est une vrai pile électrique.

« Mon Dieu. Comment tu fais pour ne pas t’être déjà endormie ? Des martiens sont venus kidnapper les clients ou quoi ? »

Je ne peux m’empêcher de rire à sa blague. C'est vrai que des martiens auraient pu venir, mais je pense qu'il serait parti rapidement tellement le bar était mort.

Et bien je fais mon travail et je révise mes partiels. Cela doit être pour cela qu'il n'y a presque personne. Les examens qui arrivent bientôt, les mauvais élèves paniquent et nous plus de vie sociale durant quelques semaines.

On peut dire que je fais parti des mauvais élèves, si on les définit sur le fait que souvent ils révisent au dernier moment. Après tout est relatif, chacun à son point de vu sur la question.

« Je prendrai un fond de whisky si tu veux bien. Et je t’oblige à te servir un verre aussi, sinon je pars immédiatement en râlant ! »

Je lève les yeux au ciel en souriant, je n'aime pas trop boire pendant mon service, même si je sais que je ne risque pas d'en abuser, mais je peux faire une exception pour se soir. Je sers un fond de whisky pour mon ami et un alcool moins fort pour moi avec du jus d'orange. Je n'aime pas les alcools fort, je suis plus cocktail, j'aime quand c'est fruité. C'est d'ailleurs plus dangereux, car on a tendance à oublier qu'il y a de l'alcool. Cela met arrivé une fois pour un anniversaire, je crois que Léo était là d'ailleurs mais je ne m'en souviens plus trop...

Tu as quitté le restaurant tôt, chez toi aussi c'est difficile ?

J'ai de gros doute la dessus, le Camy est l'une des entreprises qui fonctionnent le mieux même durant les périodes creuses. Un homme vient au part demander un verre de vodka, je lui sers avant de lui dire que se sera son derniers verres. Il grogne pour montrer son mécontentement avant d'aller s'installer à sa table en titubant.
Revenir en haut Aller en bas




✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: À l'improviste FT Harmony   Mar 28 Mai - 13:52

Léo pu voir au regard d’Harmony qu’elle était contente de sa visite à l’improviste et que cette soirée la déprimait au plus au point. Il avait choisi un bon soir pour passer, c’était peu dire. D’un côté, il distrayait la soirée complètement maussade par manque de clients de la belle brune, et d’un autre côté il pouvait discuter tranquilou avec elle sans être dérangé toutes les trente secondes par des clients qui voulaient être servis. Elle était occupée à réviser, il avait pu le constater. Léo avait toujours eu pas mal de respect pour les gens qui conciliaient leurs études avec un job en plus, même si généralement ils n’avaient pas le choix s’ils voulaient subvenir à leurs besoins. Quoi qu’il en soit, lui avait eu la chance de ne pas avoir à travailler quand il était à l’université, et ce serait mal vu devoir encore se rendre au boulot après les cours de toute manière. Non, il avait été un étudiant fêtard et pas très sérieux, même s’il avait toujours bien réussi ses cours et n’avait jamais échoué.

Harmony avait sans doute raison : la période d’examens avait commencé et cette partie de la ville était plutôt destinée aux jeunes. En temps normal, ils couraient partout dans les rues ici, souvent complètement saouls, ivres de jeunesse, insouciants, s’en fichant un peu des responsabilités qu’ils pouvaient avoir. Seulement à la dernière minute ils se rendaient compte que les partiels arrivaient et qu’ils n’avaient rien foutu de toute l’année et paf ils devaient rattraper leur retard en quelques semaines à peine, de quoi rendre fou. Il savait de quoi il parlait. Il se souvenait encore très bien des journées et nuits interminables qu’il avait passées pour pouvoir être prêt pour un examen.

« Arf, me rappelle pas ce moment de ma vie. Je pense que pendant les exams, les étudiants se transforment en taupe et n’ont même plus le droit de sortir respirer un peu. Je suis bien content que ce moment de ma vie soit terminé ! », lança-t-il tout enjoué. « Bien que c’était l’éclate les trois quarts du temps, je dois l’avouer. »

Son entrain diminua quelque peu dans les secondes qui suivirent, tandis que la belle lui versait sa boisson ainsi qu’une pour elle aussi. Il était toujours perturbé par cette chose qui lui trottait dans la tête et sur quoi il ruminait depuis quelques temps. La raison pour laquelle il n’arrivait pas à être emballé par le boulot aujourd’hui. Peut-être qu’un peu d’alcool l’aiderait à se détendre un tantinet. Il demeura pensif quelques secondes, tournant dans son verre après avoir savouré une gorgée de la boisson, avant d’être ramené à la réalité par une question d’Harmony. « Hein ? Oh non ça marche plutôt bien. Je suis juste parti plus tôt pour une fois. Besoin de sortir un peu. Je dois dire que mon autre boulot était pelant, mais au moins je pouvais profiter de mes soirées. J’ai encore un peu de mal à m’habituer à ce niveau-là. Avoir un restau te prends toute ta journée et même une partie de ta nuit. C’est dingue. Mais bon, j’adore cet endroit alors je vais pas m’en plaindre non ? » Vous pourriez dire qu’en tant que patron Léo pouvait prendre des pauses quand il voulait et sécher de temps en temps le boulot, mais ce n’était pas le cas. Après tout, il fallait vérifier que tout ça tournait bien et que tout tournait à merveille. Peut-être qu’au fil du temps Camy et lui parviendrait à faire des tournantes, mais pour le moment leur bébé était encore tout neuf et Léo avait du mal à s’imaginer ne pas être là à chaque ouverture. « Sinon tout va bien toi ? T’es prête pour tes exams ? » Bien entendu, la question était plus rhétorique, car Léo savait à quel point Harmony était naturellement douée dans ses études. Elle aimait profiter de la vie, mais réussissait toujours malgré tout. Elle l’impressionnait beaucoup. « Enfin, il faut voir le bon côté des choses. Qui veut dire examens, veut dire bientôt de longues vacances ! Tu restes ici cet été ? » Léo lui-même n'avait pas encore de projets. A vrai dire, avec le restau encore tout récent, il allait probablement rester à Kawana Waters cette fois-ci, par mesure de précaution, on ne savait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: À l'improviste FT Harmony   Mar 28 Mai - 18:30

Je ne peux m’empêcher de rire à l'évocation des souvenirs d'université de Léo. Je l'imagine sans problème en train de faire la fête tout le temps entouré de filles et d'amis à s'amuser et à boire. Il devait s'en doute réviser au dernier moment genre la veille de l’examen. C'est vrai que l'université c'est une des meilleures périodes de ma vie pour le moment, sauf ma première année qui même pour moi était horrible.

Je sirote un peu ma boisson avant de passer un coup de torchon sur le comptoir, il n'y a personne mais le dernier client qui était installer juste à coté de Léo n'était pas très propre. Il en a mit partout. Je soupire un peu avant de mettre mon torchon dans un bac en dessous du comptoir pour penser à le mettre au sale.

J'écoute Léo parlait de son travail. J'ai hâte aussi de pouvoir partir du bar même si je l'adore et pouvoir faire le vrai métier que je veux faire, médecin. Je me suis spécialisé dans la chirurgie, je veux travailler dans un hôpital et pouvoir sauver des vies. Par contre je ne sais pas encore vraiment dans quel domaine de la chirurgie, j'ai encore quelques temps pour sa.

Encore heureux que tu ne te plaigne pas de ton boulot si tu l'aimes. Tu serais comme les français, toujours en train de te plaindre.

Je ris doucement avant de ranger des verres dans un placard. Même si il n'y avait rien à faire, il fallait que je bouge ! Je n'aime pas rester sur place et ne pas bouger. C'est l’inconvénient quand c'est mort comme ce soir. Finalement, je me décide de me poser, je m'assois sur un tabouret en face de Léo et ferme mon livre avec mes fiches de révision quand il me demande si je suis prête pour les examens.

Bof...je sais pas trop, je lis j'ai l'impression de connaître mais j'ai toujours peur de la page blanche une fois devant ma feuille. J'ai une petite marge d'erreur alors ça va.

Je bois une longue gorgé avant de lui répondre à nouveau.

Pas de vacances pour moi. Je travaille a plein temps enfin un peu plus au bar cette été. C'est vrai que je peux me permettre de rien faire mais je préfère travailler et mettre de l'argent de coté pour des futurs projets. D'ailleurs je t'ai dis que je suis enfin aller me faire tatoué avec Alice ?

Léo faisait partis de mes amis a qui je n'ai pas arrêté de parler de ce tatouage depuis plusieurs semaines. Toute fière de moi je me tourne et soulève mes cheveux pour lui montrer mon tatouage juste en bas de la nuque, « chacun a ses secrets » écrit en français. Je laisse retomber mes cheveux et lui fait passe avec un grand sourire.

Je suis trop fière de moi.
Revenir en haut Aller en bas




✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: À l'improviste FT Harmony   Sam 15 Juin - 16:34

Ainsi la miss ne partait pas en vacances. J’étais légèrement soulagé d’entendre ça, car je devais avouer que ne pas partir pendant l’été pour la première fois de ma vie me stressait un peu, tout simplement parce que j’avais peur d’être le seul Australien qui resterait à Kawana Waters, perdu au milieu de touristes. Bon, certes j’exagérais un peu, mais quand même ! On ne savait jamais ! Généralement, les gens partaient pendant l’été, et l’idée de rester seul me faisait horreur. Au moins savait-je déjà que mon cher associé et meilleur ami resterait aussi, puisque si nous ne partions pas, c’était pour s’occuper de notre nouveau bébé. Mais les autres… Je n’en avais aucune idée. C’était peut-être un peu égoïste, et sans doute devrais-je souhaiter qu’Harmony puisse partir une ou deux semaines se relaxer quelque part, mais au moins aurais-je de la compagnie assurée ! Bon, certes, Kawana Waters n’était pas le pire endroit au monde pour rester en été. Loin, très loin de là, mais même pour des habitants habitués à une vie paradisiaque pendant toute l’année, changer de temps en temps de paysage faisait du bien. J’en était un important témoin, puisque j’avais toujours eu le voyage dans le sang et que j’avais parcouru une grande partie du monde. La bougeotte m’habitait, mais je devrais la calmer cette année et prendre sur moi pour ne pas embarquer dans le premier avion venu, peu importe où il se rendait, tant que je partais en vacances. « Haaa, alors je pourrai continuer passer te faire un brin de causette pendant que tu travailleras cet été ! Me voilà soulagé. À qui d’autre allais-je donc pouvoir parler le soir autrement ? » À vrai dire, la liste était longue, mais Harmony comprenait sûrement ce que je voulais dire par là. « Un tatouage ? Sérieusement ? Excellent. Je veux le voir ma chère et immédiatement ! À moins que ce soit à un endroit inédit, dans ce cas je te demanderai de laisser ma pauvre âme innocente en paix ! », lançais-je en prenant un air d’ange, alors que tout le monde connaissait bien ma réputation de coureur de jupons. Je demeurais cependant un peu interloqué en entendant le nom d’Alice. « Attend, Alice aussi s’est faite tatouée, ou bien t’a-t-elle juste accompagnée ? Dans les deux cas j’ai du mal à m’imaginer que l’on parle de la même personne. Quoi que, si elle devait se faire un tatouage, je la vois bien choisir une croix, ce serait le seul motif qu’elle pourrait se permettre je crois. » J’entendais par là que notre chère connaissance, Alice, était plutôt coincée en son genre, et qu’elle aurait peut-être dû se vouer au couvent. Je m’étais nommé mentor de l’amusement de la demoiselle, m’établissant comme mission de la décoincer un peu. Jusque maintenant cependant, je n’avais pas fait des merveilles. Un jour, j’y arriverai !

Harmony s’exécuta et me dévoila son nouveau tatouage. Emballé comme je pouvais l’être pour un rien, je me mis à applaudir, amusé, tout en lisant l’inscription. « MMM… Chacun a ses secrets », répétais-je dans un français parfait, après tout, je l’avais étudié à l’université. « Et quels sont donc les secrets que vous nous cacher mademoiselle ? » Je fis signe de méditer quelque peu avant de continuer : « J’en étais sûr ! Tu es une horrible meurtrière en série ! Tes cadavres sont donc cachés dans le frigo à l’arrière du bar ? Avoue moi tout ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: À l'improviste FT Harmony   Dim 23 Juin - 12:22

Léo me fait toujours rire, c'est quelqu'un de haut en couleur et toujours joyeux. Quand il faut s'amuser il est là et on ne s'ennuie jamais. Je lui souris contente qu'il a prévu de me tenir compagnie durant l'été. J'aurai aimé partir en vacances, mais en amoureux. Le problème c'est que pour un voyage en amoureux il faut l'amoureux en question. Personne dans ma vie, c'est un peu triste, mais durant l'été tout peut arriver.


J'éclate de rire quand il dit vouloir voir mon tatouage sauf si c'est a certains endroits particulier. Lui qui aime les femmes, aime plaire et les découvrir dans tout les sens du terme. Par contre il reste quelqu'un de très respectueux et n'ira jamais forcer une femme ou la brusquer. Une fois qu'il se décidera d'être posé avec une femme il sera le petit ami parfait.


Il a l'air surpris à l'idée que Alice puisse se faire tatouer. Un sourire moqueur s'affiche sur mon visage. Je prends mon verre et en bois quelques gorgés. Je sens déjà l'alcool me monter un peu à la tête. Je décide de mettre ma boisson un peu de coté le temps que son effet retombe un peu.


Alice a beaucoup de tatouage, elle en a 6/7 voir plus. Tu as beaucoup de préjugés envers ma petite tomate. Tu as encore beaucoup à apprendre d'elle, comme elle a beaucoup à apprendre de toi.



C'est ce qui est magnifique avec l'homme, c'est qu'on apprend de chacun. Après il faut le vouloir. Car beaucoup de personne se considère supérieur aux autres. Ce n'est pas le moment de philosopher sur la gente humaine.


J'écoute Léo prononcer l'intituler de mon tatouage dans un français parfait. J'apprécie de rencontrer des personnes qui arrivent à maîtriser cette langue qui fait partie de moi. J'aimerai beaucoup rencontrer quelqu'un qui est français avec qui je pourrais parler. Je le parle de temps en temps avec mon frère et mes parents mais ce n'est pas suffisant pour moi.


J'aborde un sourire taquin sur mon visage. Je m'appuie sur le comptoir et plonge mon regard dans celui du jeune homme. J'essaye de le déstabiliser le plus possible.


Tu as deviné. Et j'ai prévu que tu sois ma prochaine victime, mais si tu arrives à me convaincre je peux t’épargner.



Rapidement je perds mon sérieux, je me met à rire et me relève et récupère un verre vide un peu plus loin. Je le lave rapidement.



On a tous nos secrets, je suis sur que toi aussi tu en as aussi.
Revenir en haut Aller en bas




✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: À l'improviste FT Harmony   Sam 6 Juil - 19:28

Je n’en revenais toujours pas qu’Alice avait des tatouages. Pour tout dire, je n’avais jamais vraiment fait attention. Mon regard s’était surtout attardé sur son côté nonne un peu coincé et sur ses vêtements d’un sombre à en glacer un homme aussi joyeux que moi. Certes, Harmony avait raison, j’avais trop de préjugés sur la petite rousse et peut-être devrais-je un peu ouvrir mon regard sur elle. Ces derniers temps, je m’étais établi comme mission de décoincer la demoiselle et de faire sortir d’elle un côté joyeux et enthousiaste que je n’avais pas encore vraiment eu l’occasion de voir. Pour quelqu’un aussi « vivant » que moi, j’avais du mal à concevoir qu’une personne pouvait être heureuse si elle vivait de la manière dont le faisait Alice. Peut-être étais-je un peu trop égocentrique sur les bords et oubliais-je parfois que ma façon de vivre ma vie ne convenait peut-être pas à tout le monde. Bref, quoi qu’il en soit, j’étais étonné d’apprendre la nouvelle et me promis de m’en souvenir. Savoir quels tatouages elle avait m’intriguait un peu. J’étais sérieux lorsque je l’imaginais en avoir des assez catholiques, à fond dans la foi et tout et tout. Je reposais mon regard pétillant sur Harmony, réalisant que je m’étais un peu trop attardé dans mes pensées et que je devais lui donner l’impression de m’ennuyer, alors que j’étais juste intrigué par ce qu’elle venait de me dire. À vrai dire, mon coup de blues semblait passer un peu depuis que j’avais franchi la porte de ce bar et discuté un peu avec la miss. « Ooouh, j’en étais sûre ! Tu n’as absolument pas le profil d’une tueuse en série ce qui veut dire que tu es exactement le genre de personne dont il faut se méfier dans les films ! », plaisantais-je. J’avais du mal à imaginer la brunette entrain d’assassiner qui que ce soit à vrai dire, et encore heureux, sinon je devrais plus flipper qu’autre chose et m’interroger sur mes fréquentations. « Et bien je me demande bien quel est le tien. Tu viens de me perturber maintenant. Tu sais bien que je suis un éternel curieux dont la soif n’est jamais satisfaite. Bravo ma chère, je n’arriverais probablement pas à dormir ces prochaines nuits tellement je m’inventerai tes possibles secrets ! », la blâmais d’un sourire taquin. Bien évidemment que tout le monde avait des secrets, et je respectais ça. J’étais certes très curieux, mais jamais je n’enfreignais le code de l’amitié et ne tentais de fouiner pour taire cette avidité de savoir. En fait, point de vue des secrets, j’étais plutôt une personne de confiance, dépendant le type bien sûr. Si c’était un petit secret, j’étais bien capable de le lâcher sans faire exprès et devenait la personne la plus nulle pour les garder, mais quand il s’agissait de quelque chose de sérieux, voir de douloureux, ma bouche restait cousue à jamais et mes oreilles demeuraient à l’écoute pour pouvoir apporter toute mon aide possible. Je ne savais absolument pas d’où me venait ce besoin de toujours savoir mes amis heureux, quitte à faire passer leur bonheur avant le mien, mais c’était quelque chose qui me caractérisait depuis tout jeune. Quoi qu’il en soit, même moi, sûrement une des personnes les plus bavardes au monde, j’avais des secrets dont je n’aimais pas parler et dont peu de gens était au courant : mon addiction aux jeux et surtout le fait que je comptais les cartes aux casinos, le fait que je me rendais tous les dimanches à l’hôpital faire du bénévolat auprès d’enfants mourants, ma relation avec Rosa, et puis surtout, bien sûr, la mort de mon frère. « Bref. Changeons de sujet afin d’éviter que je te ligote et te torture pour savoir ce que tu caches. Ma vieille, puisque tu restes ici en vacances, tu auras intérêt à trouver du temps à me consacrer ou plus jamais je ne t’adresserai la parole ! Je veux une promesse ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: À l'improviste FT Harmony   Ven 26 Juil - 12:46

Je ne peux m’empêcher de rire au éclat en entendant Léo dire que j'étais la parfaite meurtrière dans les films. Quelques clients se retournent pour voir pourquoi je rigole autant. Le rouge me vient au visage et j'essaye de le calmer tant bien que mal. Je regarde Léo d'un air amusé avant de m'approcher de lui comme pour lui dire un secret.

Je suis désolé mon petit Léo mais tu ne dormiras pas pendant un moment car tu ne seras jamais mon secret.

Je me recule avec un petit sourire et pose mon doigt sur ma bouche. Il y a des choses qu'on préfère garder pour soi, surtout quand cela risque d'inquiéter les personnes qui nous sont chère. Je ne voulais pas que mes amis prennent des risques pour moi, alors il y a certaine chose que je voulais garder pour moi. D'ailleurs, par réflexe mon regard c'est tourner vers la porte d'entrée et personne ne la franchie. Inconsciemment, j'ai eu un soupire de soulagement.

J'ai pris mon verre et j'en ai pris une longue gorgée. Sentant l'alcool me monter à la tête je me met assise sur un tabouret en face de Léo pour laisser l'alcool se dissiper un peu. Je prend un paquet de noix de cajou que je vise dans un petit bol et que je pose entre mon ami et moi. Je pioche un peu dedans pour avoir quelques choses dans le ventre.

Je lui souris pour ne pas l'inquiéter et continue de l'écouter. Des fois, il réagissait comme un enfant, mais cela faisait du bien au moral de le voir toujours aussi souriant et joviale.

Évidemment que je te réserve du temps durant ce long été. Et je te fais la promesse de respecter cet engagement. Après il faut savoir ce que tu aimerais faire.

J'aime parler de sorti à venir avec mes amis. D'ailleurs, je me suis fixée un objectif pour cette été qui je pense ne va pas être atteint : me trouver un petit ami. Cela fait un petit moment que je suis seule et je rêve de vivre une romance d'été, mais vu le temps qui passe je pense que l'amour de vacances sera pour l'année prochaine.

J'ai bien envie de faire une sortie à la plage avec tout le monde...cela pourrait être sympa comme au bon vieux temps ou tout le monde ne travaillez pas.



Désolé pour le temps de réponse
Revenir en haut Aller en bas




✿ THIS IS MY LIFE
Shiny happy people:
MessageSujet: Re: À l'improviste FT Harmony   Jeu 8 Aoû - 19:29

Son évocation du bon temps passer à la plage quand nous étions jeunes me rendait nostalgiques de mon insouciance passée. Certes, je demeurais un grand gamin qui savait s’amuser, mais de nouvelles responsabilités ne cessaient de s’ajouter à ma liste jour après jour. Pouvoir repasser ne serait-ce qu’une journée sans penser à rien, juste à s’amuser me paraissait être un rêve. « On s’arrangera ça ! Ca nous fera du bien je crois. » Je me mis à étirer tout mon corps fatigué de sa journée de travail, ne pouvant pas retenir un bâillement : « Haaaa ma chère Harmony, à quel moment avons-nous commencé à dévié vers cette vie d’adultes ? » Je soupirai, réalisant que je n’avais même pas trente ans, même si cela ne saurait tarder, et que je me plaignais déjà. Comment serait-ce une fois retraité ?

Une musique entraînante que j’aimais beaucoup se mit à retentir faiblement dans le bar et je retrouvai soudainement ma joie et mon énergie. Je passai mine de rien derrière le comptoir et monta le son sans demander son avis à la miss. Bah quoi ? Le patron n’était pas là et j’étais un habitué, alors bon. « Allez hop, prouvons que nous sommes encore jeunes et fous ! » Je lui tendis un grand sourire en même temps que ma main et la tirai de force vers la salle, l’obligeant à danser avec moi en riant. « Ne t’inquiètes pas, si ton patron nous surprend, je lui déclarerai que je t’avais obligée ! » Cette danse, si on pouvait la qualifier ainsi, me redonna toute mon énergie et me réveilla instantanément. Je n’en revenais pas d’avoir pensé à rentrer me coucher quelques secondes auparavant, tel un vieux papy qui allait dormir à vingt heures. « Oh et tant que je te tiens, on organise une soirée hawaïenne au Camycaze bientôt, alors tu as intérêt à être présente ! Je m’en fous que tu travailles, le bar n’a qu’à fermer, ça nous fera plus de clients ! », plaisantais-je en formulant mon ordre. « Tu fermes à quelle heure ce soir ? Si on reste ici on va finir par s’endormir une fois cette chanson terminée tellement l’ambiance est morte ! » Je la fis tourner une ou deux fois encore avant de m’arrêter pour applaudir notre exploit, la musique changeant à présent pour un nouvel air calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: À l'improviste FT Harmony   

Revenir en haut Aller en bas
 

À l'improviste FT Harmony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La musique reflète nos sentiments • Harmony
» Présentation de Harmony Lin [Validée]
» PV Série Pégasiens 3/4
» Devoir de potion à l’improviste, de l’aide? [ TERMINER ]
» Harmony ♀ Louveteau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Viens boire un chocolat chaud avec un croco
 :: A drop in the ocean :: Wolf Lane
-